Post taggé avec "Erick Guiziou"

Une absurde métaphysique du surplomb de vos cuisses

Une absurde métaphysique du surplomb de vos cuisses

    Trois quatorze cent cinquante neuf et des poussières Nombre transcendantal qui offre un espoir pervers A la médiocrité des fesses ordinaires Désespérant de toucher votre rotondité plénière . Plus d’un compas s’est escrimé à esquisser Le contour sphérique de votre gémellité Pour écœuré retrouver les équerres et les tés Dans la piètre vénération du grand maître carré . […]

Confit de rimes

Confit de rimes

Illustration : Candy Land by NaBHaN on deviant art . . . La ville blanche est une vaste bonbonnière Dans laquelle ondule de bien belle manière Une pléiade de friandises aux multiples couleurs Toutes issues du génie d’un maître confiseur. . Quand je plonge mes yeux dans ce bonheur chamarré, Luisants d’une gourmandise non dissimulée, Battements d’ailes indécis, ils papillotent, […]

La photo du jeudi : Kayakrist

La photo du jeudi : Kayakrist

photo : Kal’hédoniste Cliquez sur l’image pour l’agrandir . . . . « la photo du jeudi » : Vous aussi participez et publiez vos photos sur le Cri du Cagou ! Tous les jeudis, une photo prise en Nouvelle Calédonie sur le thème de votre choix. A envoyer sur la boite mail du BoSS U bossu[at]lecriducagou.com Nombre de vues : 180 […]

Duelles

Duelles

Illustration : Duality, par elestrial, sur DeviantArt   Mi justine, mi Juliette Mi sainte, mi catin, Les vices d’une nonnette, les vertus d’une putain. . C’est ainsi que je veux femme, Tant agnèle que louve, Dont la capacité de l’âme N’entrave ce que le corps éprouve. . Hétaïre de bénitier, Vierge Marie des trottoirs, A l’immorale fidélité, Aux prudes envies […]

Contre-Pied

Contre-Pied

De lieux en lieux si souvent en partance, Point n’ai connu d’autres amis d’enfance Que ce féal compère qui au long de ma vie, Ne m’a jamais manqué et moins encore trahi. . Et si sa loyauté fut souvent à l’épreuve, Non que j’en eus besoin d’une quelconque preuve, Même dans les heures de sinistre affliction, Il ne sembla tenté […]

Bon an, mal an

Bon an, mal an

Au fil de l’onde inconstante du temps, Varient les flots, tournent les vents Qu’ils charrient force joies et bonheurs Ou soufflent un air puant sur les cœurs. . . A ma vie l’an disgrâce deux mille dix Fût ce qu’à l’amour est la syphilis. Une année d’ennui et de culs-de-sacs, Une année de houle et de ressac. . . Mais […]