Le “black power” en océanie (1968-1984)

Angélique Stastny, Doctorante en Sciences Politiques, Université de Melbourne Centre Culturel Tjibaou Kanaky Nouvelle-Calédonie Ken Middleton, Demonstration with 'Aboriginal Embassy' placard at land rights demonstration, Parliament House, Canberra, 30 July 1972, National Library of Australia
Le “black power” en océanie (1968-1984)

Jeudi 7 décembre 2017 à 18h15, salle Sisia

Rencontres de la Médiathèque

Conférence d’Angélique Stastny, Doctorante en Sciences Politiques, Université de Melbourne

En 1966, frustrés par le mouvement afro-américain des droits civiques qu’ils considèrent comme inefficace, Bobby Seale et Huey Newton fondent les Panthères Noires pour l’autodéfense (The Black Panthers for Self-Defense) à Oakland, en Californie.

Au moyen d’actions plus directes, rapides et militantes, le parti oeuvre pour la liberté, l’autonomisation et l’auto-défense, face à la brutalité des forces de l’ordre et contre l’injustice et les abus du capitalisme.

Rapidement, cette « conscience noire » s’étend à l’Océanie où des groupes activistes aborigènes (Australie) et polynésiens (Aotearoa Nouvelle-Zélande) adoptent et adaptent ces discours et méthodes à leurs réalités locales.

Entrée libre et gratuite, dans la limite des places disponibles

Photo : Ken Middleton, Demonstration with ‘Aboriginal Embassy’ placard at land rights demonstration, Parliament House, Canberra, 30 July 1972, National Library of Australia, nla.obj-149418064.

Ecrit par : BoSS U (2296 Posts)

Membre fondateur du site.
Souvent appelé par ses nombreux admirateurs, l’Administrateur Suprême, il accepte volontiers le diminutif de BoSS, si c’est dit avec respect et un peu de trémolo.
Vous pouvez le contacter par mail (bossu@lecriducagou.nc) en cliquant sur l’enveloppe ci-dessous


Nombre de vues :

19

fois. Thankiou bien !

Laisser un commentaire