Les Francofolies : samedi et dimanche en vidéo

Durant les trois jours du Festival, Le Cri du Cagou et Calédophoto se sont groupés pour investir la Place des Cocotiers et le Centre culturel Tjibaou. En gros, nous partîmes cinq cents, mais par un prompt renfort, nous nous vîmes trois mille en arrivant au port. Non, n’exagérons rien, mais on est arrivé assez nombreux avec nos badges et nos appareils. Surtout, dès le samedi soir au Centre Tjibaou : on s’est déployés assez vite sur l’immense espace du site pour arpenter la terre battue et le gazon jusqu’à en brunir nos baskets de poussière. Et comme chantait Jeanne Moreau : “On s’est connu, on s’est reconnu. On s’est perdu de vue, on s’est r’perdu de vue. On s’est retrouvé, on s’est séparé. Puis on s’est réchauffé. Chacun pour soi est reparti. Dans l’tourbillon de la vie.”…avec nos appareils-photos-caméras et nos dictaphones.

Après l’ambiance sonore de vendredi soir, voici celle, filmée le samedi et le dimanche avec de nombreux ressentis de musiciens, organisateurs, bénévoles, etc…

Malgré le manque de moyens et les petits défauts techniques qui font le charme de nos vidéos, nos reportages reprennent les bases et les libertés du “documentaire de création”, un genre développé en Ardèche, en Haute-Savoie, ainsi qu’ici, en Province Nord.

Ce reportage est dédié à Jean-Jacques Wauka qui n’a pas pu être présent cette année aux Francofolies. Ce reportage est aussi dédié à ceux qui n’ont pas pu y aller, en espérant qu’il retranscrira un peu l’ambiance des soirées. Et des remerciements tout particuliers pour Chris et sa famille.

 


Retrouvez l’ensemble des publications sur le festival Francofolies de Nouméa 2017 en suivant le tag Francofolies

Ecrit par : Trapard Creteux (936 Posts)

Affreux, Sale et Méchant.


Nombre de vues :

131

fois. Thankiou bien !

13 Commentaires

  1. KoBe dit :

    Excellent ! Et comment tu as grugé pour aller dans les loges !! 😯

  2. BoSS U dit :

    Vraiment très bien ! Génial avec Miossec, Cali et Hubert Félix Thiefaine. C’est vraiment très bon !!!

  3. BoSS U dit :

    J’ai quand même un reproche : l’image choisit pour présenter l’article est quand même bien moche

  4. GB dit :

    Un finish à la Jimi… Comme on aime… 😉

  5. BoSS U dit :

    :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
    C’est exactement ça !! Comme on aime 😉

  6. Trapard Creteux dit :

    GB ? Comme Gains Bourg ?

    Ouais, faut bien un petit truc punk sur la fin. :mrgreen: Puis l’avant-finish c’est une séquence qui me tient très à coeur : les techniciens de l’ombre qui rangent pendant que les artistes boivent et se reposent dans leurs loges.
    Moi je filme des artistes que depuis une petite quinzaine d’années, mais avant ça, mon vrai kiff c’était de filmer des ouvriers au travail. Eux, ce sont de vrais héros.
    À 19-20 ans, J’avais tourné deux courts docs en Europe que je n’ai malheureusement plus : un sur des ouvriers d’une entreprise de PVC à Figueras dont l’un des anciens clients était…Salvador Dali (son Musée est d’ailleurs toujours à Figueras aujourd’hui). Et un autre, sur les employés de l’agence de presse REUTER à Bruxelles.
    Puis je suis un ancien employé de la FOL, technicien son et Lumières, c’est d’ailleurs à ce moment-là qu’on s’est connus mon vieux BoSS U 😉 Du coup, ça me tient à coeur de filmer ces gens-là, et je sais très bien qu’ils ont horreur de ça… :mrgreen: Pas grave, j’ai fait le forcing tout de même ! :mrgreen:

  7. Trapard Creteux dit :

    Pour ceux qui n’aiment pas regarder des vidéos trop longues sur YouTube, il existe ce petit logiciel :

    https://www.telechargerunevideo.com/fr/

    En plus il y a une option qui permet de sélectionner une piste de sous-titres (il faut sélectionner la langue).
    Au résultat, ça donne des fichiers MP4 ou MKV (avec option sous-titres) qui se regardent sur un peu tous les lecteurs plus ou moins récents.

Laisser un commentaire