(Souvenir) L’île la plus proche du Paradis

 

Voici quelques extraits très abîmés (nous en sommes désolé) d’un film japonais tourné à Nouméa et à Ouvéa au début des années 80 : L’ÎLE LA PLUS PROCHE DU PARADIS. En japonais : Tengoku ni Ichiban Chikai Shima.

Le site IMDB indique que ce film du réalisateur Nobuhiko Ôbayashi est sorti en salles, le 15 décembre 1984 et il a été diffusé à Nouméa au cours de l’année 1985, mais pas en Métropole. Notre extrait sur YouTube date de cette année-là, et il nous vient d’un passage sur RFO-NC dans l’émission “Point de Rencontre” présentée par Laurène Cassagne et annonçant le bref passage du film à Nouméa. Mais aussi que le jeune comédien calédonien métis-japonais avait pu, après le tournage, aller se recueillir sur la tombe de son grand-père enterré au Japon.

 

L’ÎLE LA PLUS PROCHE DU PARADIS est un film humoristique et romantique, mais il raconte surtout la quête initiatique d’une jeune Japonaise sur l’île d’Ouvéa. Depuis 1984, ce film est devenu culte au Japon et des chansons comme des bandes-dessinées en ont été dérivés.

ICI un manga dérivé du film de Nobuhiko Ôbayashi.

Et ci-dessous, la chanson qui popularisa autant le film que l’île d’Ouvéa.

En dehors de la période des “Évènements”, Ouvéa a longtemps été un lieu réputé paradisiaque pour de nombreux Japonais, plus encore que l’ïle des Pins (bien que cette dernière soit aussi devenue une destination obligée pour de nombreux touristes Japonais). À Ouvéa, chaque année, de nombreux couples viennent célébrer leur mariage, encore aujourd’hui, dans le sud de l’île, dans une certaine intimité et dans une ambiance très “carte postale”. Ceci étant un dérivé du succès commercial de L’ÎLE LA PLUS PROCHE DU PARADIS.

Les extraits du film montrent un Nouméa des années 80 qui a bien changé depuis plus de trente ans et c’est bien dommage que ce film ne soit pas édité en DVD ou en BR pour la France et pour notre plaisir de nous replonger dans le passé. Il reste très peu de souvenirs de ce petit film d’ailleurs, seuls quelques personnes y ayant participé (comme le chanteur Tim Sameke, alors très jeune)peuvent encore en parler.

 

 

AvatarEcrit par : Trapard Creteux (971 Posts)

Affreux, Sale et Méchant.


Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.