Hip Hop mais avec une capote

J’avais promis à BoSS U de partager ce morceau de David Le Roy en ligne et sur Le Cri du Cagou.

Aujourd’hui David Le Roy est connu pour ses arrangements musicaux et il est souvent caché derrière des jingles qui boostent certaines émissions sur NC Première….

Mais au milieu des années 90 il avait eu sa petite notoriété en Calédonie en sortant coup sur coup un morceau de techno-FM en 1996 avec DADDY DJ, et un autre de Rap-FM en 1997.

Et si je parle de musique-FM à une époque, où aujourd’hui, l’auto-prod et la web-diffusion sont en vogue grâce au numérique, à l’inverse dans les années 90 les musiciens pensaient avant tout aux diffusions en radios, et à s’adapter aux styles diffusés. Sinon, il valait mieux faire un autre métier.

Ainsi Daddy DJ s’adaptait à la techno diffusée à l’époque sur les chaînes locales et son morceau de Rap est très proche du style de MC SOLAAR dont nous abreuvaient RFO, NRJ, RRB & Co. Et dans ce sens-là, et avec ce genre de limites, David Le Roy a toujours su être très inventif et créatif.

 

Puis DADDY DJ a eu son petit succès en Métropole, du coup on était un peu fiers perchés sur notre Caillou. Et même si le nom de David Le Roy n’était pas vraiment évoqué car l’info était soit-disant non-officielle. Et il a suffit que le non-officiel et radio cocotier croisent le fer 5 petites minutes à Nouméa pour que ça parte immédiatement dans tous les sens…

Le plus étonnant c’est que j’avais rencontré David Le Roy en 1996-1997 par le biais de mon petit frère, et le jeune homme n’avait pas plus de 18-19 ans à l’époque des deux morceaux.

Le morceau de Rap, dont je n’ai pas connaissance du titre exact, est un morceau de commande de Sidaction sorti sur un Maxi 5 titres, VIBRATIONS SOUS PROTECTION en 1997 avec un slow, un rock, un kaneka et un chant wallisien.

AvatarEcrit par : Trapard Creteux (970 Posts)

Affreux, Sale et Méchant.


6 Comments

  1. Effectivement, David Leroy ne peut pas nier avoir beaucoup écouter “Caroline” de MC SOLAAR…
    Mais musicalement, le morceau est de très bonne qualité.
    Merci Trapard de nous avoir plongé dans les abîmes de la naissance du hip-hop en Calédonie.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.