Le Temps qui repasse me faire un tata

Bonjour,

Ça fait quelques temps que notre petite rubrique Poésie fait la sieste sur le Cri du Cagou. Il y a quelques temps encore, nous avions quelques acharné(e)s de la plume qui nous envoyaient régulièrement leur prose. Mais comme le temps passe, et que chacun vaque au grès du sien, nous n’avons plus de poèmes à partager depuis Mathusalem. Donc si tu te sens l’âme d’un poète, d’un slameur, ou d’un baratineur avec les mots et que tu n’as pas encore de support pour partager tes textes à un public plus large que ton propre cercle…Envoie-nous tes écrits. En MP sur Facebook ou sur l’adresse mail que BoSS U va se dépêcher d’ajouter dans l’article.

Et puisqu’il était question du temps qui passe, voila un petit poème de quadra sur le sujet et écrit comme ça, vite fait.

 

ea027693e0

.

Le Temps qui repasse me faire un tata.

.

.

Voilà la petite Méla qui arrive en car de son quartier,

Pour venir traîner la journée au centre-ville.

Elle se débarrasse vite de son ticket,

Et comme il fait chaud, elle a le geste large et elle renoue ses cheveux.

.

Elle étire la manche de son pull pour s’essuyer le front,

Elle transpire et moi je suis là, dans le vent.

Va savoir pourquoi j’ai imaginé ses seins, ses formes, en respirant l’instant.

.

Puis la rue presse, et sa démarche entre hésitations et résolution,

Devient vite celle d’une jeune panthère.

Et moi je deviens aussi lourd qu’un vieux lion,

Le genre qui penche un peu de la crinière.

.

.

Puis, je repense à la guerre,

-Toujours au garde-à-vous, le petit guerrier RPCR !-

Puis à tout ce que je me refusais de faire,

et à toutes les fois où j’ai dit « Non »,

Pour ne pas passer pour un con, ni sortir du rang,

Et enfin, pour ne pas passer pour un « Kanak Blanc ».

.

.

Y’a pas vraiment de pardon,

À vouloir m’extraire du Passé, j’avais simplement baissé la tête un instant.

Y’a plus vraiment de colère, c’était la guerre et il me fallait une direction.

Mais déjà, la petite Méla qui sent bon, je la vois s’éloigner aussi agile qu’une panthère.

.

.

AvatarEcrit par : Trapard Creteux (971 Posts)

Affreux, Sale et Méchant.


One Comment

  1. C’est mignon même pour un vieux RPCR à la crinière qui penche

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.