Fête de la musique et art aborigène à la galerie Lec Lec Tic

Fête de la Musique

Mardi 21 juin à 17h30, le groupe JOLENE interprétera, sur le deck de la galerie Lec lec tic, un répertoire de 20 chansons de country folk ( Neil Young , Donovan, Lou Reed et d’autres du même style…)

Instruments : guitare électro acoustique, basse et petites percussions ( tambourin et maracas).

Exposition de peintures aborigènes

Charlie Ward - TJAKAMARRA-TJA peinture aborigène

Charlie Ward – TJAKAMARRA-TJA

La galerie présente, en même temps, 52 toiles réalisées par une quarantaine d’artistes aborigènes originaires de différentes régions d’Australie.
Quelques objets en bois, également, ainsi que des dessins sur écorce d’eucalyptus. Jusqu’au 16 juillet. Du mardi au samedi de 9h30 à 11h30 et de 14h30 à 18h30.

Peinture aborigène

Certains sont très connus, d’autres un peu moins et d’autres encore, espèrent le devenir !

La peinture aborigène n’est pas une peinture de chevalet : les toiles sont peintes à même le sol. Le sens de lecture des peintures est le plus souvent un choix arbitraire : c’est à l’acquéreur de choisir, à l’accrochage, l’orientation de la peinture.

L’ambiguïté autour des années de naissance réside en partie du fait que les Australiens indigènes utilisent une conception différente du temps, souvent l’évaluation de dates par des comparaisons avec la présence d’autres évènements.

Anmanari Nolan - NAPANANGKA - peinture aborigène

Anmanari Nolan – NAPANANGKA

Le néophyte a parfois des difficultés avec les appellations des artistes car il n’existe pas d’écriture chez les Aborigènes. L’orthographie des noms a donc commencé par écrire ce que l’on entendait. Par ailleurs les patronymes n’existant pas, les noms que se donnent les Aborigènes sont appelés «noms de peau». Ils définissent des relations de parenté qui influencent les conjoints préférés et peuvent être associés à des totems particuliers. Bien qu’ils puissent être utilisés, ils ne sont pas des patronymes dans le sens commun aux Européens.

Artistes exposés

Les arts des peuples autochtones de l’Australie figurent sans doute parmi les derniers grands mouvements artistiques du XXe siècle. Si les plus grandes ventes aux enchères ont lieu in situ avec un marché local très développé, le reste du monde n’est pas à la traine. Autour de ces ventes il est permis à un public de plus en plus large de compléter des collections, et de découvrir ces arts peu connus à travers les œuvres d’artistes tels que Clifford Possum, Emily Kngwarreye, Mary Morton Kemarre, Helicopter Tjungurarryi, Narputta Nangala Jugadai, Lily Sandover Kngwarreye, Djambu Barra Barra, Mick Namarari Tjapaltjarri, Anmanarri Nolan Napanangka, etc.

Ces tableaux proviennent pour certaines d’Australie (Utopia, Papunya, Balgo, Alice Springs, Terre d’Arnhem, Yuendumu, Haasts Bluff, Ngukurr…) et d’autres de fonds muséaux renouvelant leurs collections.

Un grand nombre de ces artistes figure dans nos ouvrages que vous pouvez consulter (indications en fin de présentation de chaque artiste).

Ecrit par : BoSS U (2299 Posts)

Membre fondateur du site. Souvent appelé par ses nombreux admirateurs, l'Administrateur Suprême, il accepte volontiers le diminutif de BoSS, si c'est dit avec respect et un peu de trémolo. Vous pouvez le contacter par mail (bossu@lecriducagou.nc) en cliquant sur l'enveloppe ci-dessous


Nombre de vues :

53

fois. Thankiou bien !

Laisser un commentaire