ZAY, Graffeur engagé (par KoBe)

Zay-Trapard03

Dimanche après midi, alors que certaines se dorent la pilule à la Baie des Citrons, Laura (armée de son super appareil photo) et moi, avons rendez-vous avec l’artiste graffeur ZAY, chez Trapard. Ce dernier lui a demandé de réaliser une fresque sur les murs de son appart’. Les présentations faites, je me dirige vers l’objet du délit ! Pour l’instant l’œuvre est à l’état d’ébauche, mais je réalise tout de suite la dimension picturale et le talent de ZAY ! Devant mes yeux ébahis, prennent vie, la méchante bébête d’Alien, et un Terminator plus vrai que nature (Non ! Je ne suis pas Sarah Connor !!!). Compte tenu des goûts cinématographiques de Trapard, le choix du sujet ne me surprend pas. Mais pour ZAY, qui travaille rarement sur ce genre de thème, c’est tout nouveau et il s’en tire avec les honneurs.

 Zay-Trapard06

Comme tout bon graffeur qui se respecte, ZAY a commencé par le tag, sur les murs du caillou. Au fil des années, son travail sur les lettres, son « blaze », s’est enrichi et il a su trouver son style et sa marque. Autodidacte, son inspiration s’est nourrie tout d’abord des magazines qu’il trouvait sur le graffiti, puis la nature calédonienne a remplacé les villes en arrière plan, et de rencontre en rencontre, il s’est forgé son propre style. Ses artistes de prédilection sont Jace, T.Kid ou Dandy White avec une pensée particulière pour Banksy. Issu du style académique, le free style est venu au fil de ses dix années de pratique. Il travaille directement à la bombe, mais il lui arrive parfois de faire des esquisses préparatoires. Là, chez Trapard, il y est allé franco !

Aujourd’hui, à 28 ans, il a lâché un peu les lettres pour se consacrer davantage au figuratif, aux plantes, et aux portraits, incluant parfois des motifs de l’art Kanak qu’il apprécie, mais en « gommant » les significations premières pour ne pas choquer. Il touche vraiment à tout, et œuvre sur tous supports (tee-shirts, toiles…). Trapard lui rappelle qu’il a même fait Ghostbuster une fois (du coup : super intéressé !).

 Zay-Trapard04

ZAY nous raconte qu’au début, il n’y avait même pas de bombes spéciales pour le graff, les artistes devaient composer avec des bombes de quincaillerie, puis Hot Spot a commencé à en importer. Ce n’est pas donné, mais au moins c’est de la qualité !

Depuis qu’il a sa petite famille, il évite de faire de l’illégal, car, si les graffeurs se font coincer, l’amende est salée !! Du coup, on peut voir ses œuvres à la FOL ou au Skate Parc, lieu devenu légal à la force du poignet (oui, oui, et du doigt aussi…), il participe aussi à des « happening », comme avant le concert d’IAM, invité par des potes. Pour payer ses bombes, il fait des ateliers, ou réalise des fresques chez des particuliers, comme c’est le cas aujourd’hui.

 Zay-Trapard05

Malheureusement, le graff n’est pas très mis en valeur en Nouvelle-Calédonie. Il y a bien eu Didier Mindia qui a travaillé sur les transformateurs en ville, mais il y a très peu d’opportunités pour les graffeurs. Le Centre d’Art et le Centre Culturel du Mont Dore ont organisé des expositions il y a quelques années. Il y a eu aussi « Tomber les murs » mais ce n’était pas essentiellement sur le graffiti (une vidéo sur Didier Mindia et Zay à Tomber les Murs en septembre 2010). Lors de la dernière exposition à la Mairie de Nouméa, des graffeurs de Montpellier ont été sollicités, mais ils n’ont pas du tout été dans le partage, pas un mot, pas un coup de fil aux artistes locaux qu’ils connaissaient pourtant. Pour ZAY, le partage est vraiment important, dès qu’il peut inviter des potes pour bosser sur un projet, il le fait.

Mais, selon lui, ce sont aussi aux artistes de se bouger, de se montrer, et de monter des projets. Avec ses potes, Shok, Seky, et parfois Apolstoa 33, il a créé le GB Crew, afin de provoquer une certaine dynamique (une vidéo du GB Crew en action en octobre 2010). Ils essaient de débloquer des endroits pour que les jeunes puissent aussi avoir leur place, mais ce n’est pas gagné d’avance. Son souhait pour 2015 : plus d’expos, et surtout plus de murs pour que tous puissent s’exprimer en toute légalité !!!

Quant à nous, on a hâte de le voir fini ce graff. On reviendra….

Si vous souhaitez le contacter rendez-vous sur son facebook à ZAY !

 Photos : Laura Schintu.

Ecrit par : Trapard Creteux (963 Posts)

Affreux, Sale et Méchant.


Nombre de vues :

1141

fois. Thankiou bien !

12 Commentaires

  1. La Tortue dit :

    Génial trop bien merci pour l’article! Et bonjour aux frangins..!

  2. Smiletoo dit :

    ouais, choc l’article!! Et moi j’ai un mur à la mez qui demande qu’à être graffé par ZAY aussi!! 😉

  3. BoSS U dit :

    Il aurait fallu redimensionner les images pour réussir à les voir en mode diaporama, sinon l’article est très bon et j’adore Zay (mais ça il le sait déjà).

    • Trapard Creteux dit :

      Fais-le si tu veux, moi je n’ai plus ces “appli”.

      • BoSS U dit :

        Je viens de le faire, maintenant on peut cliquer sur les images pour les faire apparaître en plein écran.

        Trapard, il faut faire ça ou alors m’envoyer les photos et moi je le fais.

        C’est chiant de faire ça quand l’article est sorti !

      • Trapard Creteux dit :

        Oui, oui. J’avais peur que tu t’ennuies le lendemain du weekend. 😀

  4. Fab dit :

    Beau portrait, merci pour le partage

  5. Trapard Creteux dit :

    Apparemment, la page FB de ZAY est clôturée. 😐

  6. RassKassRouge dit :

    Whaaaaaaaaaaa, y’en a pour toi trapart !
    Un super graff dans ton appart et même plus besoin de sortir de chez soi pour apprécier le street-art. 😈
    Quand à ZAY ! on kiff! 😛

    • Trapard Creteux dit :

      😯 😯 Wow ! On a installé une correction automatique pour les écrivains & slameurs du Cri du Cagou ? 😀 😀

  7. BoSS U dit :

    Très chouette portrait, c’est certain ! Merci Kobe

Laisser un commentaire