Identités en dialogue

IDENTITES  EN  DIALOGUE

Identités en dialogue conférence centre culturel Tjinaou

LA  DIFFICULTE  D’UN  ECHANGE  ENTRE  EGAUX AU  “PAYS DU NON-DIT”

Conférence de Jeannette Bole, Pierre Welepa et Pascal Hebert

Jeudi 26 mars 2015, à 18h15 en salle Sisia

Rencontres de la Médiathèque du Centre Culturel Tjibaou

Les débats publics organisés en 2012 autour de la projection du film “L’ordre et la morale” à la FOL ont illustré le besoin urgent de créer des espaces de rencontre permettant de parler de notre passé et de notre avenir.

Les trois intervenants reviendront sur une expérience de dialogue, “Identités en dialogue”, à partir des méthodes d’une ONG israélo-palestinienne “L’école pour la paix” qui postule que le conflit n’est pas entre les individus mais entre leurs appartenances collectives. Ces méthodes travaillent sur les dynamiques de pouvoir, l’identité sociale et l’inconscient collectif.

AvatarEcrit par : BoSS U (2302 Posts)

Membre fondateur du site. Souvent appelé par ses nombreux admirateurs, l'Administrateur Suprême, il accepte volontiers le diminutif de BoSS, si c'est dit avec respect et un peu de trémolo. Vous pouvez le contacter par mail (bossu@lecriducagou.nc) en cliquant sur l'enveloppe ci-dessous


Nombre de vues :

359

fois. Thankiou bien !

1 Commentaire

  1. Avatar Trapard dit :

    Pas sûr qu’on puisse comparer la Calédonie au conflit israélo-palestinien.

    https://www.mvtpaix.org/wordpress/moyen-orient-2/delegation-moyenorient/delegation_moyen-orient/?print=print

    De mon point de vue, les non-dits liés à la période des Évènements servent plus à stabiliser la paix, que l’inverse. Ils n’ont rien de négatifs même s’ils sont rabâchés sans cesse dans les documentaires historiques sous forme de raccourcis un peu désagréables, mais qui évitent de tout remettre l’Histoire dans le désordre. Et d’ici deux-trois générations, les vérités s’effaceront complètement au profit d’un nouveau monde quel qu’il soit. De plus, ces non-dits permettent aux tendances adverses de se glorifier en toute liberté, donc c’est un socle nettement plus solide et sacré que tout ce qu’on peut raconter aujourd’hui sur le vivre ensemble dans les médias.
    C’est laisser passer du temps qui est important et non pas vouloir jouer les MacGuyver de la Calédonie à l’aveuglette.

Laisser un commentaire