“L’horloge végét@le” par Denis Pourawa

Denis Pourawa

Denis Pourawa

L’horloge végét@le

Poésie kanake par Denis Pourawa

Pour rien au monde je ne changerai mon horloge intérieure, d’aucune façon. Mon rapport au monde c’est de communiquer le respect à vivre avec la nature, à exister par elle et avec elle, mon savoir-être est là en moi. C’est l’originelle, la nature, c’est d’où vient, c’est d’où jaillit le souffle qui fait s’écouler dans mes veines les rythmes de ma vie. Sans elle mon sang ne coule pas, ne chante pas, ne danse pas, ne vit pas. Qu’importent le lieu, l’époque, l’univers, je serai toujours hors du Temps. C’est ma logique d’être hors de la loge du temps, l’horloge intérieure du temps kanak, tel que je pense, tel que j’imagine, tel que j’admire. Cet hors-logique du temps dans lequel on pourrait tous se retrouver et se reconnaître semblables et qui est celui du grand banquet.

Ce seul moment avec tout, hors du Temps, c’est ce temps-là qui ne se lève et qui ne se couche jamais en moi.

C’est ma logique d’être hors du jeu, à l’abri du courant, à l’ombre des mouvements.

Pas l’illusion, pas le mensonge, pas les nœuds, pas les vagues, pas le trou vide creusé par une main humaine dans lequel tous vont comme un seul, non, juste mon horloge naturelle comme étoile et même si celle-ci erre dans l’éther, cet espoir, j’y crois. Le soleil qui se lève le matin, puisque c’est ainsi qu’on l’imagine depuis notre enfance, de père en fils, de mère en fille.

.

.

.

(Première page de L’horloge végétale)

Ecrit par : BoSS U (2291 Posts)

Membre fondateur du site.
Souvent appelé par ses nombreux admirateurs, l’Administrateur Suprême, il accepte volontiers le diminutif de BoSS, si c’est dit avec respect et un peu de trémolo.
Vous pouvez le contacter par mail (bossu@lecriducagou.nc) en cliquant sur l’enveloppe ci-dessous


Nombre de vues :

507

fois. Thankiou bien !

Laisser un commentaire