Festival Femmes Funk 2014

patham@2014FFF009

Ça y est, le Festival Femmes Funk a ouvert ses portes au public qui commence à investir le Centre Culturel Tjibaou ! Cette année, pour sa 18ème édition, le choix des artistes locaux et internationaux est très éclectique. Ce soir, l’espace APE Vila accueille les quatre internationaux, du rap avec les p’tits jeunes BigFlo & Oli, de la soul et du R’n’B avec Hiatus Kayote qui nous vient d’Australie, de la chanson à textes un tantinet trash avec Giédré, et de l’électro underground avec Estere Dalton et Lola (sa station MPC) ! Tandis qu’à l’espace bord de mer, les artistes locaux, Trio Passion, Jason Mist, Julia Paul, Jazzman’Ouf, les 100 fous et Saraluna vont se succéder et mettre le feu jusqu’à 22 h. Que du bonheur à découvrir sans modération !

ESTERE DALTON & LOLA

J’entends les premiers rythmes d’Estere Dalton, j’y cours !

pierrethenot-femmesfunk-4

Estere est seule sur scène avec sa station MPC sur laquelle elle enregistre au préalable des sons (j’ai lu quelque part que c’était dans sa cuisine, si, si). Cela donne une électro pop ponctuée de rythmes saccadés et de percussions en tous genres. Elle remercie le public et dit que la Nouvelle Calédonie est magnifique et qu’elle a vu beaucoup de poissons ! Elle enchaîne d’ailleurs avec un titre qui parle de baleines et de fonds sous-marins. Le public se fait de plus en plus nombreux sur l’espace APE Vila, envoûté par la voix suave et bluesy d’Estere Dalton. Là, elle décuple sa voix en boucles.

Maintenant, c’est une chanson sur les reptiles. Elle tente de l’expliquer en français, le public est conquis, ce qui déclenche les applaudissements. Elle interprète même une chanson en français, il faut dire qu’Estere Dalton est de mère Néo-Zélandaise et de père Camerounais, cela explique peut être sa prédilection pour cette langue. Justement c’est ce qu’elle explique avant de nous livrer son dernier titre. C’était vachement bien, une artiste qui a beaucoup de talent !

GIEDRE

pierrethenot-femmesfunk-11

Giédré, c’est un humour noir percutant ! Seule en scène avec sa guitare, dans un décor de femme au foyer, table à repasser, et linge qui sèche, elle est merveilleusement cynique dans ses chansons, mais aussi en les présentant ! Elle dédicace tout de même sa chanson sur la contraception à un petit qui est face à la scène. On m’avait dit que c’était Didier Super au féminin, et bien, c’est dans le même esprit mais avec son style bien à elle. Avec sa petite voix enfantine, elle fait passer tout un tas de choses particulièrement trash. C’est aussi à mourir de rire quand elle s’adresse au public, elle est quand même super déçue que les moches soient devant ! Et elle réussit à faire faire des anus à tout le monde ! Elle tacle, Raphaël, Lalanne et Cali lorsqu’elle parle des gens qui l’ont inspirée sur les chansons engagées. Puis elle demande si les gens ont envie de « Dance », et comment Nouméa (c’est le surnom qu’elle attribue à tous) peut juste bouger son c…. Et sur la chanson « Toutes des putes » tous se lèvent et dansent à fond !

C’est l’apothéose et on n’est qu’au milieu du concert ! Ouf, on ne s’est quand même pas tous mis tous nus ! En tous cas, son répertoire est excellent et franchement drôle. Il fallait oser !

Je me suis régalée, et ri aux larmes !

C’était absolument génial !

« 100 FOUS »

Ginger@2014FFF051

Je profite du fait que BigFlo & Oli se produisent aussi demain, pour aller faire un petit tour à la scène du bord de mer, histoire d’assister au concert des « 100 Fous ». C’est un groupe dont les seuls instruments sont une guitare (Mathieu, excellent guitariste), des enregistrements de voix, celles de Fly et d’Erwan Botrel, et de beat box réalisé à la perfection par ce dernier, et mis en boucle pour créer un univers et une tonalité reggae. Leurs textes dénoncent, entre autres, le quotidien des jeunes, dont certains galèrent, de façon très poétique et avec toutefois une bonne dose d’humour.

Ginger@2014FFF047

Dans certaines de leurs chansons, notamment celle sur une fin de soirée à la place des Cocotiers, on sent bien le vécu ! Fly assure carrément bien au chant et sa voix s’accorde bien avec cet univers musical. Ils viennent tout juste de sortir un CD, qui est disponible pour le moment à la boutique du Festival Femmes Funk. Dépêchez vous, il n’y en a pas beaucoup ! En tous cas c’était une très belle découverte !

HIATUS KAYOTE

Ginger@2014FFF060

C’est bientôt la fin, en tous cas pour ce soir, le public se raréfie, il reste toutefois pas mal de monde à l’espace APE Vila. Hiatus Kayote nous y livre une bonne soul mêlée de sons hypnotiques, esprit des jams sessions jazz. Une grande liberté souffle sur leurs titres, marqués par la voix plutôt jazz que soul de la chanteuse qui s’accompagne à la guitare et les trois musiciens, solides et créatifs.

C’était pourtant très bien musicalement, mais le public n’est pas vraiment au rendez vous. Peut-être est-ce tout simplement l’heure tardive ou le froid qui ont eu raison des derniers festivaliers.

Texte : Ko Be
Photos : Ginger, Patham et Pierre pour Calédophoto

patham@2014FFF008

AvatarEcrit par : Ko Be (17 Posts)


2 Comments

  1. Avec les dernières modifications de KoBe.
    Merci à toi et merci à toute l’équipe de photographes

  2. Avatar La Tortue

    😀 net merci la bande de Cri!

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.