L’inauguration du « Monumental Pacifiq’Art » sur la Promenade Pierre Vernier

L’inauguration, oui avec Le Cri du Cagou, on y est allée!

patham@pacifiqu_art-monumental062
A peine arrivée sur place, je trouve KoBe notre reporter infiltrée au cœur de l’action, elle nous donne les dernières nouvelles… Patham est là aussi, de retour, comme à son habitude, motivé et souriant. Les invités sont au rendez-vous, pas de soucis, entre artistes, amis et officiels, le public est frétillant. Et hop, voilà Fabvlix, Fabvirge de son nom d’artiste, qui arrive en renfort et qui nous fera sans aucun doute quelques beaux clichés!

patham@pacifiqu_art-monumental061

Pour lancer cette soirée, c’est bien évidement l’association Kassiopée, avec Laëtitia et Jikel, organisatrices, coordinatrice et responsable artistique, qui nous accueillent, le public salut et applaudit le travail de l’association et des artistes, mais aussi, et pour le coup, le travail de ces deux femmes qui n’ont pas compté leurs heures pour arriver à leurs fins!

Après une breve présentation et quelques instants d’émotions pour l’ouverture de cette fameuse exposition intitulée: Monumental Pacifiqu’Art”, les filles nous invitent rapidemement à quitter les lieux !!!
Si, si, je vous assure, voilà une inauguration originale, pas étonnant que Le Cri du Cagou soit invité! Ici, il n’est pas question de salle trop petite, ou de se tasser pour regarder les oeuvres entre les petits fours et les costumes trois pièces. Non, ce mardi à la côté blanche, c’est marche artistique pour tout le monde!

patham@pacifiqu_art-monumental076
Alors que les retardataires se pressent pour claquer des bises à l’entrée du CAN (Centre d’Activités Nautiques), déjà le plus gros de la foule s’élance vers la promenade à la découverte des Oeuvres Monumentales! C’est parti, basquettes, talons ou claquettes, pour tout le monde ce sera 2km! 1km aller, 1 km retour, ce soir on méritera nos petits fours!

fabvirge@pacifiqu_art-monumental040

C’est parti:

Découverte, admiration, observation, commentaires et félicitations, le public est ravi!

Nous cherchons un angle d’attaque, “Premiers regards, personnes à la découverte des œuvres”, le thème du jour nous plaît, alors GO! Nous partons, nous aussi, à l’assaut de la promenade,

Patham entame la marche, appareil-photos en main, cherche les meilleurs point de vue, devant, derrière, à travers l’oeuvre, des visages se dessinent, s’étonnent, s’illuminent!

patham@pacifiqu_art-monumental044

A mon tour, je me mets au boulot, j’observe, je cherche, je vois le public, certains sont heureux, d’autres s’interrogent, certains s’émerveillent d’autres sont perplexes…. Mais tous, de tout temps, de tout âge, sont admiratifs!

J’aperçois en face de mois, une jeune femme souriante, je la reconnaît, c’est Noémie Sasaou TIAOU. Je l’ai vu dans le livret de présentation et de montage de l’expo. Livret magnifique au passage, que l’on peut se procurer au modeste prix de 1500 Fcfp auprès l’association Kassiopée ; qui espère de cette manière amortir un petit peu les investissements faits…
Du coup je me lance, je me présente et j’interroge…. Les artistes!

patham@pacifiqu_art-monumental054

Me voilà avec mes quelques questions à la quête du regard des artistes! Pour suivre notre ligne thématique du jour j’ai cherché à avoir le sentiment des sculpteurs que j’ai pu croiser sur la promenade enchantée lors de l’inauguration!

Vous êtes l’artiste?… La sculpture est débout, vous devant, les gens découvrent, regardent, commentent… > Ca fait quoi d’en être là? > Un mot sur l’oeuvre peut-être?
Au vours de cette expérience collective, pendant la création, la résidence, ou encore pendant le montage de l’expo…
> Quel a été votre moment fort? > Un mot avant de se laisser…

Noémie Sasaou Tiaou en collaboration avec Kapoa Tiaou,

patham@pacifiqu_art-monumental073
Sasaou” : La rosée, le brouillard.

> Ca fait quoi d’en être là?

Je suis heureuse! Très heureuse, c’est ma première sculpture de cette taille!

> Un mot sur l’oeuvre ?

Niaouli, Pierre Verte, Le blanc là-haut? …Du sable d’Ouvéa solidifié dans mélange de résine. Ton île j’imagine? Oui, je suis d’Ouvéa et j’y vis avec ma famille et mon copain. C’est de là-bas que j’aurai du sculpter et faire ce projet, mais on ne pouvait avoir de bonnes conditions d’acheminement de l’oeuvre. Du coup je l’ai faite ici à Nouméa.

> Un moment fort?

J’étais stressée quand on l’a dressé, c’est très impressionnant de la voir debout… Et là c’est le bonheur de voir les gens découvrir regarder et sourire…

> Un mot avant de se laisser…

Félicitations à tous les sculpteurs. Je suis heureuse, avoir participé à ce projet, comme celui qu’on a fait aussi en famille, avec la mairie, c’est une façon de continuer à me consacrer à la sculpture!

Et sinon, prenons soin de notre environnement!

Patrick Delorme, qui a travaillé en binôme avec Benjamin Sassoon

Qui vois-je? Patrick.. que Le Cri du Cagou a déjà rencontré lors de la résidence : cf: “les métalleux”

patham@pacifiqu_art-monumental046

> Ca fait quoi d’en être là?

Satisfait! Je suis heureux d’en être arrivé là!

> Un mot sur l’oeuvre ?

Oui, il y a eu de l’évolution. On a épurer, plus de racine, … Puis on est arrivé là, avec la pyramide admirée, observée, par ce petit bonhomme perché sur la spirale de la réussite!

> Un moment fort? > Un mot avant de se laisser…

C’était intense la résidence, je n’ai pas l’habitude de travailler des journées entières en résidence. C’était un gros projet cette résidence et je suis content d’avoir pu partager ce travail avec Benjamin et les autres.

patham@pacifiqu_art-monumental059

Seiuli Tiaou

> Ca fait quoi d’en être là?

ENFIN! Après tellement de travail, la voir debout, sur la promenade, voir comment l’air passe dans les trous…Je la découvre en même que vous!

> Un mot sur l’oeuvre ? > Un moment fort?

C’est maintenant qu’elle est débout et après avoir travaillé minutieusement sur de petites partie, que pour la première fois, je vois la beauté dans son ensemble.

> Un message avant de se laisser…

Ce fut un beau projet, mais intense et sans répis car nous (avec ma fille Noémie et mon mari) avons créé et travaillé sur deux oeuvres en même temps courant Juillet et Aout avec Monumental pacifiqu’Art et une Exposition pour la mairie de Nouméa. Un gros travail enfin debout!

Jean-Marie Ganeval en collaboration avec Victor Dermel

“On s’en fou!” Gagné! Jean-Marie m’interpelle ce sera lui le prochain! J’enchaine: On s’en fou???


patham@pacifiqu_art-monumental071
> Ca fait quoi d’en être là? > Un mot sur l’oeuvre ?

Oui, on s’en fou! L’oeuvre est là, ca y est, qu’elle se débrouille ! C’est elle, c’est vous, c’est les gens qui la feront vivre à présent…

> Un moment fort?

Le stress maintenant c’est pour les organisateurs-trices qui ont fait un sacré boulot… Moi j’ai eu la pression jusqu’au dernier coup de papier de verre, maintenant qu’elle est là, elle ne m’appartient plus…

patham@pacifiqu_art-monumental050
> Un mot avant de se laisser…

Belles rencontres! Notamment avec les 2 sculpteurs internationaux en résidence…

Vous partagez, vous apprenez beaucoup, malgrè des langues différentes? On se rencontre, on s’apprend surtout en se regardant travailler…

fabvirge@pacifiqu_art-monumental038

Fly

> Ca fait quoi d’en être là? > Un mot sur l’oeuvre ?

Je suis content, c’est une première pour moi le béton, tout comme la taille de l’oeuvre d’ailleurs.

> Un moment fort?

Le moment de la poser sur le socle. En fait non, c’est tout, tout le trajet! La traversée de Ducos où j’ai travailler, puis la traversée de la ville, en flip, jusqu’à son arrivée ici sur son socle!

> Un mot avant de se laisser…

Kassiopée a réussit sur ce projet “de résidence et d’exposition” à réserver un budget permettant la rémunération d’une équipe d’organisation et à mettre en place des perdièmes pour les artistes en création, c’est une belle réussite!

Francis Lôter

patham@pacifiqu_art-monumental067
> Ca fait quoi d’en être là?

..Dans la vie j’ai eu du mal à m’intégrer, ce fut long et diffcile, je suis resté seul à travailler dans mon coin, c’était plus facile… Aujourd’hui que j’en suis là, je me suis ouvert, je suis heureux des gens que j’ai rencontré. Je me faisait de fausses idées a trop écouté les “on dit” et là j’ai vécue une expérience collective enrichissante. Merci à eux!

> Un mot sur l’oeuvre ?

Héritage générationnel, héritage génétique ??? Qu’est ce qu’on va garder?

> Un moment fort? > Un mot avant de se laisser…

J’ai fait beaucoup de recherche sur l’enfermement, l’individualité puis en 2014 je me suis lancé dans une démarche d’ouverture, après le “cassé” le “détruit”, comment partager, il y a des choses à partager pour construire…


AKA

patham@pacifiqu_art-monumental066
> Ca fait quoi d’en être là?

Là, ca ne m’appartient plus, j’ai “laché” l’enfant, il ne m’appartient plus.. Je souhaite qu’elle soit du domaine public. La récompense c’est la découverte des gens, les passants qui tournent le regard..

> Un mot sur l’oeuvre ? > Un moment fort?

J’ai travaillé tout le temps couché… Et la 1ère fois qu’elle fut dressée. Avant aujourd’hui, je l’ai vu juste une fois débout, quand on l’a dressé dans l’atelier. Quand je l’ai vu haute de ses 3m50, j’ai pleuré..
> Un mot avant de se laisser..

J’ai eu plaisir à rencontrer des personnes des sculpteurs. Ensemble, on parle surtout matériaux outils, techniques ou processus, après on créait…

Pour finir, j’étais heureuse de ce travail collectif en plein air! Pour tous, sans mur!…

Nous aurons pas vu tous les artistes, mais la majorité témoigne déjà d’un beau projet. J’adresse un grand merci à tous les artistes qui se sont prêtés au jeu en partageant leurs impressions…

Un grand bravo aux artistes et à l’équipe de Kassiopée pour leur travail! Le Cri du Cagou vous reMerci pour l’invit!

Cette exposition en plein air va durer (que) jusqu’au 11 octobre alors aller vite vous balader et rencontrer à votre tour ces oeuvres Monumentales!

Il fait beau, à vous les studios!

.

.

.

Photos : Patham et Fabvirge

Ecrit par : La Tortue (27 Posts)


Nombre de vues :

985

fois. Thankiou bien !

3 Commentaires

  1. BoSS U dit :

    Un article signé par La Tortue. Il fallait rendre à César la formation de La Tortue. C’est réparé.

  2. La Tortue dit :

    😉 Merci

  3. KoBe dit :

    Avec un peu de retard…. C’est 😯 !

Laisser un commentaire