Il était une fois… Festivalpikinini

Il était une fois….Parce-que c’est ainsi que les contes doivent commencer !

Donc je vous disais : Il était une fois un merveilleux pays où vivaient des milliers d’enfants. Ils étaient heureux dans ce merveilleux pays noyé de soleil, baigné par la mer de corail et bercé par les alizés mais il leur manquait tout de même quelque chose : Une fête qui soit bien à eux, un grand festival totalement dédié aux enfants. Les « grands » eux avaient plein de fêtes et de festivals, de musique, de danse, de cinéma … bien sûr qu’il y avait des choses pour les plus petits mais rien qui ne leur soit totalement dédié. Alors ils rêvaient…

Pendant ce temps là dans un pays lointain – je ne suis pas certain, d’ailleurs, qu’il s’agisse vraiment d’un pays – un monstre s’ennuyait beaucoup. Mais attention il s’agissait certes d’un monstre, mais d’un monstre très très gentil. Et il s’ennuyait car lui ce qu’il aimait c’était avoir beaucoup d’enfants autour de lui, des centaines, des milliers d’enfants, et sa joie c’était de les amuser, de les voir rire, de contempler les étoiles dans leurs yeux.

Ce gentil monstre avait un nom. Il s’appelait « Festivalpikinini »

Hélas, hélas, dans ce pays où il vivait il n’y avait pas d’enfants, pas de « grands » non plus, alors il s’ennuyait et était devenu un gentil monstre très très triste.

En attendant il fourbissait ses attractions, entraînait ses clowns, ses acrobates, ses danseurs, ses conteurs, ses artistes de toutes sortes et il espérait….

Cela dura longtemps, longtemps et un jour…. Une bonne fée apparut. N’oublions pas que tous les petits enfants ont une bonne fée qui veille sur eux et de temps à autre elle intervient dans leur vie pour la rendre plus merveilleuse.

La bonne fée des enfants du Caillou s’appelait : Lacompagniekidam. Drôle de nom pour une fée mais c’était son nom. Et un jour notre fée, qui avait beaucoup d’imagination et qui voyageait beaucoup , rencontra Festivalpikinini, où ? Comment ? Ça l’histoire ne le dit pas. Toujours est-il que Lacompagniekidam fit des pieds et des mains, remua le grand et le petit fretin du spectacle pour que Festivalpikinini puisse venir rendre visite aux enfants du caillou.

Et cette année Festivalpikinini est revenu pour la troisième fois avec, enroulés dans ses tentacules des dizaines de spectacles et d’attractions différentes. Car il faut que je vous dise : Festivalpikinini est un monstre avec plein de tentacules – comme une pieuvre – et chaque tentacule contient un spectacle, un artiste, une troupe de théâtre, des clowns, des jeux … tout ce qu’adorent les enfants. Et durant toute sa période d’hivernage, quand il s’ennuie dans son pays lointain, il mue : certaines tentacules disparaissent, d’autres se créent, ce qui fait qu’à chaque apparition il n’est jamais tout à fait le même mais c’est toujours lui, prêt à envoûter les Pikininis que vous êtes et à se régaler de vos rires et des étoiles qui brillent dans vos yeux.

Pour vous rappeler tout ça la fée Lacompagniekidam s’est fait aider par un cousin lutin qui s’appelle « Lecriducagou » pour pouvoir vous raconter l’histoire et vous montrer quelques photos de votre festival.

Festivalpikinini va rester encore un peu parmi vous pour aller visiter les pikininis du Nord du caillou et vos cousins du Vanuatu, puis il repartira dans son pays secret pour rêver, et préparer son voyage de l’an prochain accompagné de vos rires et des messages d’amour que vous avez envoyés vers le ciel dans les centaines de lampions qui se sont échappés de vos mains.

Merci Festivalpikinini, on t’aime, à l’année prochaine…

Papouy.

Ecrit par : Papouy (6 Posts)


Nombre de vues :

947

fois. Thankiou bien !

4 Commentaires

  1. La Tortue dit :

    😮 J’aime ! 😀

  2. Fab dit :

    Quel joli conte !
    Merci pour le partage Papouy 😛

  3. Any dit :

    Juste génial ce festival! Un régal pour les petits et les grands! 😛

Laisser un commentaire