“Handicap” par Blue Kangourou

Crippling_Handicap_II_par_somadjinn

 

Handicap

.

Tu nous tombes dessus,

Comme un coup de massue,

Il ne faut que quelques secondes,

Pour entrer dans un autre monde.

.

.

Quelques fois tu es une prison,

Tu nous empêches d’avancer,

Certains sont des pèlerins avec leurs bâtons.

Nous voulons juste progresser.

.

.

La vie est pleine de difficultés,

On a souvent des obstacles à contourner

Parfois nous avons la haine,

Contre tout l’univers.

.

.

A l’intérieur de nous bat un cœur,

A la recherche du grand bonheur,

On espère tous un jour,

Rencontrer le grand Amour.

.

.

Le matin on se lève,

La tête plaine de rêves,

Notre espoir est sans limite,

chaque jour, apporte sa réussite.

.
.
Blue Kangourou

illustration : Crippling Handicap II par somadjinn

AvatarEcrit par : defips (9 Posts)

Sans nous prendre au sérieux, nous souhaitons montrer à nos lecteurs que nous sommes, effectivement handicapés, mais avant tout des Hommes (avec un grand H) avec les mêmes besoins de se sentir appartenir à notre société et d'agir à l'intérieur. NON nous ne subirons pas l'image du pauvre handicapé et nous allons vous montrer que nous sommes des ACTEURS! Nous nous considérons plus HANDICAPABLE que HANDICAPE ! Plutôt que de se centrer sur ce que nous ne pouvons pas faire, nous préférons mettre en valeur ce que nous sommes CAPABLE de faire, de créer et de faire évoluer!


Nombre de vues :

271

fois. Thankiou bien !

4 Commentaires

  1. Avatar BoSS U dit :

    Un beau texte percutant et plein d’espoirs. Merci le DEFIPS pour le partage

  2. Avatar La Tortue dit :

    Pinaiz’ mon commentaire d’hier c’est pas publié, jsuis nulle :s … 🙂

    Net! net! net! Continuez la bande ça gère 😎

  3. Avatar Virginie dit :

    Très chouette, toute la série de textes du DEFIPS

  4. Avatar Pactat dit :

    Le DEFIPS prouve aux calédoniens leur capacité à ne pas être considéré comme des hommes à part que l’on doit cacher à la société.Mais comme ils se définissent, des “handicapables” où la lumière de la vie les éblouit et les éclaire dans notre monde. Ne les ignorons pas.

Laisser un commentaire