Rencontre avec Vladimir Violette

Pour le thème du “feu” travaillé par la bande du Cri pour notre participation au magazine Endemix, j’avais rencontré Vladimir Violette dans un nakamal pour qu’il me parle de son travail.

Logo_EDMX

« Tu vas filmer tout l’entretien ?

-Je pensais laisser la caméra tourner pour utiliser le son comme aide-mémoire. Ça te dérange ?

– Non, pas du tout ! »

J’ai profité de la résidence d’artistes « Tressons demain » organisée par l’association Kassiopée pour rencontrer Vladimir Violette. Vlad, je l’ai déjà croisé autour d’un feu et fondant des métaux, je voulais connaître son goût pour le feu. Le rendez-vous, fidèle aux habitudes du Cri du Cagou, est fixé dans un nakamal.

« Quand j’étais minot, j’étais plus ou moins pyromane, comme beaucoup de petits garçons. Mes parents pour avoir la paix m’autorisaient faire du feu dans un coin du jardin. Puis j’ai voulu être forgeron, par rapport au feu et pour fabriquer des épées. J’étais persuadé que le métier avait complètement disparu, que le savoir n’existait plus et que tout était fabriqué dans des usines. »

Après une scolarité chaotique mais un bac en poche, Vlad est partie en France pour apprendre la botanique, le dessin et la sculpture. Ses rencontres l’ont mené à Thiers dans un atelier de fabrication de couteau. Une aubaine, un moyen pour Vladimir de retourner vers ses rêves de gosses, la forge mais aussi l’occasion d’apprendre à fabriquer ses ciseaux à bois pour la sculpture. Un coup de nostalgie, après trois années d’aventure en France le ramène au Pays.

« Revenu ici, je me suis inscrit à l’école d’art et je me suis remis à la sculpture. Du coup, je me suis mis à sous-traité pour les autres artistes. J’ai sculpté pour Mathieu Venon, Adjé, Mimi… Ils faisaient les dessins, moi je faisais la réalisation. Je suis passé du stade artiste ou stade artisan. Je me suis installé dans la propriété familiale à Moindou et j’ai lancé la forge. J’en rêvais depuis 25 ans, j’avais le matériel et la technique.

Kassiopée Kassiopee Patham Boulangerie Nouville Tressons demain Nouméa Nouvelle-Calédonie new caledonia

Vlad par Patham

Pour la forge, il faut du charbon. Soit du charbon minéral qui est très calorifique mais très polluant pour l’utilisateur mais aussi pour le métal qui se prend du souffre et donc devient cassant. Le mieux pour la forge, c’est le charbon de bois. Je fais mon charbon de bois avec l’élagage, les chutes de charpente, les voisins qui abattent des arbres et les coupe-feu que je fais autour de chez moi. »

Pour faire de la forge, il faut faire du charbon et pour faire du charbon, il faut planter des arbres. Quand on passe chez Vladimir pour visiter sa forge, il commence toujours par montrer la pépinière. Pour apprendre la forge, il faut d’abord apprendre à planter des arbres.

Aujourd’hui, Vladimir Violette se définit comme un taillandier, un artisan qui fabrique des outils taillants. Pour l’exposition de Kassiopée, il a forgé une épée qu’il a maintenu en équilibre au dessus de plantes endémiques. Une sculpture symbolique qui réalise, avec la fabrication de l’épée, une envie de minot.

.

.

Texte : BoSS U

Photo : Patham

Retrouvez les photos de Patham sur la résidence de Kassiopée à la Boulangerie de Nouville à laquelle participait Vladimir Violette :

Soirée Kassiopée à la boulangerie
Kassiopée fait sa soirée à la boulangerie

Retrouvez aussi Vlad dans une vidéo de Trapard Créteux :

Vlad en cage

Ecrit par : BoSS U (2298 Posts)

Membre fondateur du site. Souvent appelé par ses nombreux admirateurs, l'Administrateur Suprême, il accepte volontiers le diminutif de BoSS, si c'est dit avec respect et un peu de trémolo. Vous pouvez le contacter par mail (bossu@lecriducagou.nc) en cliquant sur l'enveloppe ci-dessous


Nombre de vues :

688

fois. Thankiou bien !

3 Commentaires

  1. rasskass rouge dit :

    j’aime bien ce texte, dommage qu’il ne soit pas passé dans endemix 😐

  2. BoSS U dit :

    Merci RassKass, un inédit pour le Cri, c’est bien aussi, non ?
    Moi, ça me va !
    😉

  3. Nicolas dit :

    Content d avoir lu ca, je souhaite bonne continuation a Vlad !

Laisser un commentaire