“Un arbre, un jour, une vie” : L’avant goût d’une république bananière

Voici un mail envoyée par Convergence-Pays que nous avons reçu sur la boite du Cri du Cagou.

1arbre1jour

Vous avez sans doute entendu parler du très beau projet « un arbre, un jour, une vie » ? C’est facile : le gouvernement gaspille des millions en publicité pour le faire connaître. Si par contre vous avez vu un seul arbre planté grâce à ce truc, vous avez bien de la chance.

Eclairage sur une escroquerie intellectuelle :

Un couple de communicants arrive de métropole dans la république bananière de l’UCRUMPSTKE. Il a la chance de rencontrer un « ministre du développement durable » qui n’y connait rien et lui vend un projet fumeux de communication pure : « on n’aurait qu’à dire que chaque année, on va planter un arbre par habitant ». Au niveau marketing, c’est super sexy. Des galas, des conférences, des concerts, … On communique à la gloire du sieur Lecren que l’on fait applaudir au concert d’Alpha Blondy … sauf que pas un sou n’est dédié à l’achat de plants ni rien de concret. Ni foncier, ni études de sol, de commandes de plants, de gestion des cerfs, … Rien.
Non, il s’agit juste de se prévaloir du nombre d’arbres qu’ont plantés les autres institutions, les associations(1), … Ne rigolez pas, c’est vous qui payez les billets en 1ère classe à toute l’équipe pour aller boire des mojitos à Rio avec Lula ! (bilan carbone ?)

lecren-flamengo

Car c’est bien là qu’est le problème : le coût faramineux. On parle de 19,9 millions de F par an (juste sous le seuil des marchés publics(2)) pour la rémunération du couple de communicants … auquel il faut ajouter les millions d’encarts pub’ et divers supports. Les services techniques du Gouvernement eux-mêmes ont estimé que c’était 2 à 3 fois trop cher. Ce couple bénéficie aussi de billets d’avion en 1ère classe (de quel droit ?) et de divers avantages … Pour soutirer encore plus d’argent au gouvernement, les mêmes communicants créent (et facturent) un site web pour chaque opération(3), plutôt que de mutualiser les plateformes.

Quand on sait qu’en plus, l’environnement n’est pas une compétence du Gouvernement, mais bien des provinces(4) …

Anthony Lecren : escroc ou incompétent ?

Nous posons alors cette grave question de gouvernance : un membre du gouvernement qui dépense autant d’argent pour brasser de l’air est-il un incompétent (ça ne sera malheureusement pas le premier) ou y a-t-il malversations ? Cette dernière pourrait être de deux types : corruption via « rétro-commission », en clair : « je te laisse surfacturer au gouvernement mais tu me rétrocèdes une enveloppe ». Ou alors, plus subtile : les communicants surfacturent au gouvernement mais assurent en échange une prestation gratuite de propagande envers l’élu ou le groupe qui les soutient.

Propagande politique(5).

Pendant qu’on se pose légitimement les questions ci-dessus, les dits communicants assurent (bénévolement, ou encore payés par nos impôts ?) une sorte de cellule de communication et lobbying par internet et email (qui leur a d’ailleurs donné les adresses e-mail des fonctionnaires de la province Sud et autres institutions ?).

La lecture de leur dernier email et de leur site web est révélatrice d’une volonté de propagande … et aussi de la réalité de la koalition UC-RUMP. En effet, on y découvre parmi des news insipides sur « Océania 21 meeting » l’article titré « Le RUMP en ordre de bataille pour 2014 » qui mériterait d’illustrer le terme de « dithyrambique » dans un dictionnaire. On y apprend que ce fut un « Succès pour Pierre Frogier qui a réussi à rassembler plus de 1500 militants », « le vieux parti est encore bien là et en ordre pour gagner les échéances de 2014. Fidèle à sa main tendue, le RUMP se veut le rassembleur du camp loyaliste mais avec intelligence et pragmatisme. » mais aussi que « une consultation des militants plébiscite la politique de Pierre Frogier. » Suivi d’autres articles dont les titres parlent pour d’eux-mêmes.

Les mauvaises langues diront qu’un couple d’arrivistes est payé par un ministre de l’UC pour faire la propagande de son allié le RUMP-AE. Nous vous laissons vous faire votre propre opinion …

Dernière minute :

Jeudi commence l’opération marketing « Océania 21 meeting », un méli-mélo d’intervenants sans cohérence (si ce n’est l’omniprésence de la koalition), proposée en total concurrence au très sérieux colloque international du développement durable à Koné, programmée depuis un an.

Cette mesquinerie de l’UC-RUMP envers la province Nord (Palika) vous coûtera … 19.8 MF(2), soit à nouveau juste sous la limite légale des marchés publics.

Tweet :

Retweeté par les nouvelles

Pour finir sur une note d’humour, concédons à M. Lecren que s’il nous coûte cher, il sait être drôle, comme nous le révèle cet article des Nouvelles : « Ce matin, Anthony Lecren, en charge de l’économie et du développement durable au gouvernement, a posté ce tweet ci-contre. Or, la présentation à la presse a eu lieu hier et a été assurée par Guy Solal, directeur de cabinet d’Anthony Lecren, qui était absent » (6).

Cordialement,
L’équipe de Convergence-pays

1 – qui ont planté, sans l’aide du Gouvernement, 56 000 arbres en 2 ans, alors que la communication annonce toujours 260 000 arbres/an !
2 – les dépenses publiques d’un montant supérieurs à 20 000 000 F doivent faire l’objet d’un appel d’offre. En deçà, l’institution peut faire du « gré à gré », c’est-à-dire donner le marché à qui elle veut, en l’occurrence, aux copains.
3 – le dernier en date : www.oceania21meeNngs.nc dont il est question dans l’encadré de ce communiqué.
4 – au sujet de ces compétences, notre président, Stéphane Hénocque, a eu l’occasion de dire personnellement à M. Lecren en décembre 2011 que ce dont l’environnement de notre pays avait besoin, ce n’est pas de planter quelques arbres, mais bien d’étoffer les moyens des pompiers et de mieux contrôler les cerfs, qui sont bien deux compétences du Gouvernement !
5 – Rappel : Pendant ce temps-là, l’UC-RUMP contrôle RRB, Djiido, les Nouvelles, les supports institutionnels et bientôt l’hebdomadaire Demain si jamais Mme Lafleur les rejoint. Liberté de la presse et de pensée ?
6 – Pour mémoire, M. Solal était encore récemment SG de la Mairie RUMP de Nouméa.

AvatarEcrit par : enok (31 Posts)


7 Comments

  1. Je ne suis pas fan du titre que je ne comprends pas vraiment. Pourquoi avant goût ? il me semble, à la lecture de l’article, que nous vivons déjà dans une société qui dysfonctionne.
    En tout cas l’article est édifiant. J’étais allé à une journée organisée par “1 jour, 1 arbre, 1 vie” et j’avais trouvé que puait le rance grave. Je m’étais demandé à quoi ça servait maintenant, je sais, à rien…

    • Pire que rien visiblement : puisqu’il s’agit de faire de la pub à ce nul avec notre argent ! Vive le green washing !!!!

  2. Si on accepte de payer c’est que ça doit servir…
    La question c’est : A qui ?
    Et cette histoire de laisser un élu décider seul de ce qui va advenir de 19,99 briques puisées dans le porte monnaie commun est irresponsable d’un gouvernement moderne et transparent… (et soi-disant collegial)
    👿

  3. Quand je dis que ça servait à rien, c’était plutôt pour dire que ça ne sert ni aux arbres et ni à la vie.

  4. Avatar Robert MARTIN

    il faudrais l’envoyer a Mme La Procureur, peut etre ouvrira t’elle une mise en examen

  5. Faudrait demander au nouveau haussaire ce qu’il en pense !!!! 😆

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.