Le patrimoine maritime de Nouvelle-Calédonie, par l’AMEP

L’Association des Musées et Établissements Patrimoniaux de Nouvelle-Calédonie (AMEP) réunit les personnels de la plupart des musées, centres culturels et établissements patrimoniaux du pays, quel que soit le patrimoine qu’ils conservent et valorisent. Cette année, l’AMEP a coordonné les « nuits des musées » en mai, et a aussi souhaité faire réaliser 20 modules sur le patrimoine calédonien.

L’idée de ces modules, à voir comme un ensemble, est de montrer qu’il existe énormément de patrimoines différents au Pays, et que le patrimoine « calédonien » au sens large, est formé d’un grand nombre de patrimoines provenant des différentes cultures du melting-pot calédonien. Ainsi sur l’ensemble des spots, 6 sont consacrés au patrimoine naturel, 8 au patrimoine culturel matériel et 6 au patrimoine culturel immatériel. Chaque spot a été « piloté » par une institution différente, membre de l’AMEP.

Ce dix-septième spot présente le patrimoine maritime de Nouvelle-Calédonie. Il a été écrit en collaboration avec l’équipe du musée maritime de Nouvelle-Calédonie et du musée de Nouvelle-Calédonie.

 

Le patrimoine maritime, à la fois matériel et immatériel, témoigne des activités humaines liées à la mer, et donc à la culture, la science et l’histoire. En Océanie où la navigation est omniprésente quelque soit l’époque, les vaisseaux naufragés ont laissé de nombreux trésors engloutis. Même le phare Amédée (monument classé au patrimoine historique de la province sud), n’a pas pu sauver tous les navires qui ont tenté de franchir la passe de Boulari. La majeure partie des objets visibles au Musée maritime de Nouvelle-Calédonie provient des recherches archéologiques sous-marines effectuées par les associations Salomon et Fortunes de mer  : vaisselle, instruments de navigation…. Les archives, tels que plans de navire, cartes marines ou documents anciens liés à la navigation font également partie du patrimoine maritime, de même que les aventures relatées par les marins et qui nous font rêver et voyager.

Les titres des 20 modules sont les suivants :

Patrimoine Naturel : Les lagons calédoniens; les animaux endémiques marins; les coraux, joyaux de la biodiversité; les écosystèmes terrestres de Nouvelle-Calédonie; la faune terrestre indigène; la flore terrestre indigène.

Patrimoine Culturel Matériel : Les poteries Lapita, merveilles du patrimoine archéologique calédonien; les archives, témoignages matériels de l’histoire du Pays; l’architecture traditionnelle kanak; les maisons coloniales; les vestiges de l’histoire du bagne et de la déportation; les objets du quotidien; le patrimoine maritime; la culture du café, patrimoine historique et économique.

Patrimoine Culturel immatériel :  La littérature écrite et orale calédonienne; la mémoire des anciens; les savoir-faire traditionnels; les danses, chants et musiques traditionnelles;  la cuisine traditionnelle; la danse guerrière du « bua».

Quel spot voudriez-vous voir la semaine prochaine ?

Ecrit par : Mati (105 Posts)


Nombre de vues :

341

fois. Thankiou bien !

1 Commentaire

  1. BoSS U dit :

    BoSS U – Et si on s’intéressait aujourd’hui aux danses et aux chants traditionnels ?
    Mati – C’est une bonne idée, ça ! Ça tombe bien ne nous l’avons pas encore vu !
    BoSS U – Je me disais bien aussi que ça manquait à notre tour d’horizon du patrimoine à nous !
    Mati – et bien c’est parti, je l’envoie !
    😉
    Mais quelle complicité entre ces deux là ! Nous pourrions croire que c’est la même personne, mais il n’en ait rien.
    C’est juste que nous sommes sur la même longueur d’onde comme complice dans la diffusion des spots de l’AMEP !

Laisser un commentaire