Les savoir-faire traditionnels, patrimoine immatériel par l’AMEP

L’Association des Musées et Établissements Patrimoniaux de Nouvelle-Calédonie (AMEP) réunit les personnels de la plupart des musées, centres culturels et établissements patrimoniaux du pays, quel que soit le patrimoine qu’ils conservent et valorisent. Cette année, l’AMEP a coordonné les « nuits des musées » en mai, et a aussi souhaité faire réaliser 20 modules sur le patrimoine calédonien.

L’idée de ces modules, à voir comme un ensemble, est de montrer qu’il existe énormément de patrimoines différents au Pays, et que le patrimoine « calédonien » au sens large, est formé d’un grand nombre de patrimoines provenant des différentes cultures du melting-pot calédonien. Ainsi sur l’ensemble des spots, 6 sont consacrés au patrimoine naturel, 8 au patrimoine culturel matériel et 6 au patrimoine culturel immatériel. Chaque spot a été « piloté » par une institution différente, membre de l’AMEP.

Ce dixième spot présente les savoir-faire traditionnels. Il a été écrit par l’équipe du musée de Nouvelle-Calédonie.

  

Une société crée, fabrique et innove, dans le but d’assurer sa survie et de se perpétuer. L’être humain a toujours eu recours à l’artisanat traditionnel afin de se procurer des vêtements, des ustensiles de ménage, d’hygiène, ou de cuisine… Autant d’éléments nécessaires à l’existence et à la cohésion d’un groupe social. Cette production inclut également des objets destinés aux rituels religieux, ainsi qu’à la pratique d’activités artistiques. Mais la pièce obtenue est tout aussi importante que le savoir-faire qui rend possible sa réalisation. La transmission des techniques et la production manufacturée sont donc indissociables. Cette transmission des connaissances est un préalable indispensable à la pérennisation et à l’expansion d’une civilisation et fait partie de son patrimoine immatériel.

Les titres des 20 modules sont les suivants :

Patrimoine Naturel : Les lagons calédoniens; les animaux endémiques marins; les coraux, joyaux de la biodiversité; les écosystèmes terrestres de Nouvelle-Calédonie; la faune terrestre indigène; la flore terrestre indigène.

Patrimoine Culturel Matériel : Les poteries Lapita, merveilles du patrimoine archéologique calédonien; les archives, témoignages matériels de l’histoire du Pays; l’architecture traditionnelle kanak; les maisons coloniales; les vestiges de l’histoire du bagne et de la déportation; les objets du quotidien; le patrimoine maritime; la culture du café, patrimoine historique et économique.

Patrimoine Culturel immatériel :  La littérature écrite et orale calédonienne; la mémoire des anciens; les savoir-faire traditionnels; les danses, chants et musiques traditionnelles;  la cuisine traditionnelle; la danse guerrière du « bua».

Quel spot voudriez-vous voir la semaine prochaine ?

Ecrit par : Mati (105 Posts)


Nombre de vues :

319

fois. Thankiou bien !

2 Commentaires

  1. Smiletoo dit :

    Je reste un peu sur ma faim avec celui là! On y voit tout un tas d’objets très intéressants sans pour autant bénéficier ne serait-ce que d’une bribe de transmission… :mrgreen:
    En tout cas, il rappelle bien le lien entre transmission et création. Merci Mati! Et pour le prochain spot, pourquoi pas la littérature écrite et orale calédonienne?!

  2. Mati dit :

    C’est parti pour la littérature écrite et orale, au plus tôt !

Laisser un commentaire