Les poteries Lapita, merveilles du patrimoine archéologique Calédonien, par l’AMEP

L’Association des Musées et Établissements Patrimoniaux de Nouvelle-Calédonie (AMEP) réunit les personnels de la plupart des musées, centres culturels et établissements patrimoniaux du pays, quel que soit le patrimoine qu’ils conservent et valorisent. Cette année, l’AMEP a coordonné les « nuits des musées » en mai, et a aussi souhaité faire réaliser 20 modules sur le patrimoine calédonien.

L’idée de ces modules, à voir comme un ensemble, est de montrer qu’il existe énormément de patrimoines différents au Pays, et que le patrimoine « calédonien » au sens large, est formé d’un grand nombre de patrimoines provenant des différentes cultures du melting-pot calédonien. Ainsi sur l’ensemble des spots, 6 sont consacrés au patrimoine naturel, 8 au patrimoine culturel matériel et 6 au patrimoine culturel immatériel. Chaque spot a été « piloté » par une institution différente, membre de l’AMEP.

Ce septième spot présente les objets archéologiques, et tout particulièrement les poteries Lapita . Il a été écrit par l’Institut d’Archéologie de la Nouvelle-Calédonie et du Pacifique.

Apparue il y a trois mille quatre cents ans, la civilisation Lapita fascine les spécialistes. De formes originales et magnifiquement décorées, les céramiques réalisées par ces Austronésiens et répertoriées depuis une soixantaine d’années renferment une riche information scientifique pour les chercheurs. Elles témoignent d’une culture alliant le symbolique à l’esthétique. Au cours d’un périple de plus de quatre mille kilomètres, cette civilisation a été introduite à partir des îles Bismarck (Papouasie), aux Salomon, au Vanuatu, en Nouvelle-Calédonie, aux îles Fidji, à Tonga, ainsi qu’aux Samoa et à Wallis et Futuna. Les derniers travaux effectués, bouleversent les spéculations des archéologues puisqu’elles tendent à prouver que les populations Lapita sont à la base de nombreuses cultures océaniennes.

 

Les titres des 20 modules sont les suivants :

Patrimoine Naturel : Les lagons calédoniens; les animaux endémiques marins; les coraux, joyaux de la biodiversité; les écosystèmes terrestres de Nouvelle-Calédonie; la faune terrestre indigène; la flore terrestre indigène.

Patrimoine Culturel Matériel : Les poteries Lapita, merveilles du patrimoine archéologique calédonien; les archives, témoignages matériels de l’histoire du Pays; l’architecture traditionnelle kanak; les maisons coloniales; les vestiges de l’histoire du bagne et de la déportation; les objets du quotidien; le patrimoine maritime; la culture du café, patrimoine historique et économique.

Patrimoine Culturel immatériel :  La littérature écrite et orale calédonienne; la mémoire des anciens; les savoir-faire traditionnels; les danses, chants et musiques traditionnelles;  la cuisine traditionnelle; la danse guerrière du « bua».

Quel spot voudriez-vous voir la semaine prochaine ?

Ecrit par : Mati (105 Posts)


Nombre de vues :

1561

fois. Thankiou bien !

8 Commentaires

  1. Mati dit :

    Et comme nous sommes super organisés, nous sortons ce spot le jour même où les Nouvelles Calédoniennes publient un grand article sur la culture Lapita #tropforts ! :mrgreen:

  2. BoSS U dit :

    Les nouvelles, y font rien qu’à copier sur le Cri :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  3. Mati dit :

    Qu’est-ce qu’on met pour cette semaine? une idée, une envie quelqu’un?

  4. Smiletoo dit :

    Moi je verrais bien maintenant “La flore terrestre indigène”… J’viens d’me choper une bonne crève, et y’aurait peut-être une solution à mes maux dans ce module(hormis le niaoulis, que j’inhale déjà depuis 2 jours!!)?! 😉

  5. Mati dit :

    Merci beaucoup Smiletoo! et bon courage pour la crève (sinon du miel et du citron plusieurs fois pas jour dans de l’eau chaude, c’est bien aussi!)

Laisser un commentaire