La culture du café, patrimoine calédonien, par l’AMEP

L’Association des Musées et Établissements Patrimoniaux de Nouvelle-Calédonie (AMEP) réunit les personnels de la plupart des musées, centres culturels et établissements patrimoniaux du pays, quel que soit le patrimoine qu’ils conservent et valorisent. Cette année, l’AMEP a coordonné les “nuits des musées” en mai, et a aussi souhaité faire réaliser 20 modules sur le patrimoine calédonien.

L’idée de ces modules, à voir comme un ensemble, est de montrer qu’il existe énormément de patrimoines différents au Pays, et que le patrimoine “calédonien” au sens large, est formé d’un grand nombre de patrimoines provenant des différentes cultures du melting-pot calédonien. Ainsi sur l’ensemble des spots, 6 sont consacrés au patrimoine naturel, 8 au patrimoine culturel matériel et 6 au patrimoine culturel immatériel. Chaque spot a été “piloté” par une institution différente, membre de l’AMEP.

Ce deuxième spot, sur la culture du café en Nouvelle-Calédonie, a été écrit avec l’Ecomusée du café de Voh.

La culture du café fait partie de l’histoire commune de la Nouvelle-Calédonie.  Les premiers pieds de café Arabica, en provenance de La Réunion, furent introduits en 1856 sur les terres de la mission de St Louis par les pères maristes et pour développer cette culture  l’immigration extérieure a été favorisée. L’implantation de caféries sous ombrage en milieu tribal, ainsi que les grandes exploitations européennes ont permis d’atteindre en 1939 un record de production de plus de 2000 tonnes. Par la suite la filière a été structurée et la production locale actuelle, est d’environ 30 tonnes par an. Afin de valoriser et de pérenniser ce patrimoine historique, économique et culturel, l’écomusée du café de Voh organise expositions et animations autour des savoirs et savoir-faire liés à la culture du café.

 

Les titres des 20 modules sont les suivants :

Patrimoine Naturel : Les lagons calédoniens; les animaux endémiques marins; les coraux, joyaux de la biodiversité; les écosystèmes terrestres de Nouvelle-Calédonie; la faune terrestre indigène; la flore terrestre indigène.

Patrimoine Culturel Matériel : Les poteries Lapita, merveilles du patrimoine archéologique calédonien; les archives, témoignages matériels de l’histoire du Pays; l’architecture traditionnelle kanak; les maisons coloniales; les vestiges de l’histoire du bagne et de la déportation; les objets du quotidien; le patrimoine maritime; la culture du café, patrimoine historique et économique.

Patrimoine Culturel immatériel :  La littérature écrite et orale calédonienne; la mémoire des anciens; les savoir-faire traditionnels; les danses, chants et musiques traditionnelles;  la cuisine traditionnelle; la danse guerrière du « bua».

Quel spot voudriez-vous voir la semaine prochaine ?

Ecrit par : Mati (105 Posts)


Nombre de vues :

860

fois. Thankiou bien !

9 Commentaires

  1. BoSS U dit :

    Wouai ! On peut choisir le suivant. La dernière c’est moi qui ait choisi le café, je laisse le choix aux autres maintenant. Il faut vous mouiller 😀

  2. Mati dit :

    merci Msieu ! on verra si celui-ci a plus de succès ici? :mrgreen:

  3. BoSS U dit :

    Mati, les commentateurs se font rares sur le Cri du Cagou mais nous sommes toujours lus… Nos lecteurs sont timides, c’est tout

  4. BoSS U dit :

    quelque chose me dit que je vais devoir choisir moi-même le prochain épisode

  5. Mati dit :

    Hého? Quelqu’un? y’a-t-il quelqu’un (e) dans la salle pour choisir le prochain épisode??

  6. BoSS U dit :

    Bon, nous en avons vu un film sur la patrimoine naturel, un autre, celui-ci, sur le patrimoine culturel matériel. Je vous proposerai de nous laisser tenter par un film sur le patrimoine culturel immatériel, tiens.Il faut goûter à tout. Alors pourquoi pas sur la mémoire des anciens ? Vous en pensez quoi ?
    Mati ?

  7. Mati dit :

    Ben allez, je prépare ça.. merci BossU !

Laisser un commentaire