Franck Fay, parcours d’un peintre vagabond

Dans le cadre de la saison culturelle Nouméa-Papeete, le centre d’Art présente «Franck Fay, parcours d’un peintre vagabond», une exposition sur la vie et l’œuvre de cet artiste qui vécut dans les deux villes.

Du jeudi 6 au samedi 22 septembre

au Centre d’Art

Franck Fay : Lagon à étages

«Enfant, j’avais un énorme plaisir à regarder le feu, quand il commence à s’éteindre et qu’au travers de la cendre on voit cette lueur, rougeoyante, qui bouge, c’est prodigieux. Et la cendre, le lendemain matin, qui semble bouger, elle est d’un gris profond, comme du velours, comme de la fourrure, ce gris profond vient de ce qu’il y a de l’air, et cette couleur, les yeux la pénètrent… C’est la pénétration dans la couleur que je suis toujours en train de poursuivre. Une couleur qui n’est qu’en surface, ça ne m’intéresse pas. Il y a donc chez moi, dans les couleurs, une recherche de sensualité qui se rapporte toujours à la cendre, à la terre, à tout ce qui a une profondeur visuelle. Même un ciel uniformément bleu est plein de choses indiscernables, il bouge ».

 

Frank FAY
cité dans : France Delville, « Au delà du réel,
regard neuf de l’enfance, y compris celle des peuples », août 1996

Franck Fay

Un artiste au style moderne voire abstrait

Cette exposition présente une dizaine de tableaux originaux de collections locales publiques et privées ainsi que des reproductions d’œuvres graphiques de Franck Fay, peintre et sculpteur parisien au style résolument moderne voire abstrait.

Né à Paris le 23 novembre 1921, Franck Fay est d’origine Algonkine (peuple indien du Nord-Est du Canada). Son enfance se déroule dans un milieu familial féru de culture. En 1949, il s’installe en Polynésie en vue d’échapper à une société bureaucratique axée sur l’argent. Sa démarche picturale s’oriente délibérément vers l’expression abstraite.

En 1970, le peintre est enthousiasmé par l’aspect des minéraux et des centres miniers de Nouvelle-Calédonie, il produit un ensemble de cinquante toiles et dessins d’une importance capitale dans l’évolution de son œuvre. Cette exposition rétrospective retrace son parcours par différents aspects.

Il rentrera en métropole définitivement en 1984. Franck Fay est décédé le 27 septembre 2011 à l’âge de 89 ans.

Franck Fay : danse 2 lunes

Le site de Franck Fay

Ecrit par : BoSS U (2206 Posts)

Membre fondateur du site. Souvent appelé par ses nombreux admirateurs, l'Administrateur Suprême, il accepte volontiers le diminutif de BoSS, si c'est dit avec respect et un peu de trémolo. Vous pouvez le contacter par mail (bossu@lecriducagou.nc) en cliquant sur l'enveloppe ci-dessous


Nombre de vues :

1462

fois. Thankiou bien !

19 Commentaires

  1. Mati dit :

    Une très chouette expo, un artiste que j’ai trouvé intéressant dans sa démarche à la peinte et dessinée, un bel accrochage ponctué par des citations de l’artiste. Bravo à la mairie pour l’initiative de réunir cette collection et à Anne afendikov pour la mise en place.
    Seule lourdeur (à mon sens) le texte d’introduction intellectuello-artistique, empesé et élitiste.
    Mais heureusement nulle obligation de le lire ! :mrgreen:

    • Fay dit :

      Bonjour,
      petite fille de l’artiste, fille de l’artiste Hervé Fay nous entamons avec mes oncles et tante des démarches de diffusion, valorisation de l’oeuvre de Frank Fay. Tous ses contacts ayant été perdus, nous avons besoin de toute l’aide qui s’offre à nous pour retrouver des noms de collectionneurs, amis, galeries, journalistes, conservateurs de musées ou organisateurs d’expositions etc ayant eu contact avec Frank Fay. d’avance merci pour toute information communiquée.

  2. BoSS U dit :

    ça va Mati ? Oui, c’est bien toi que j’ai aperçu donc au centre d’art hier où j’étais en réunion avec l’association CdK. Je n’ai pas pu te saluer et je le regrette, alors je le fais maintenant.
    :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
    Je partage complètement ton point de vue sur l’exposition. Les œuvres présentées ont un côté BD indéniable, un côté shadok vraiment plaisant.
    A son habitude Anne Afendikov a fait un boulot superbe de mise en espace.
    Une chouette expo, à voir !
    😎

    • Fay dit :

      Bonjour,
      petite fille de l’artiste, fille de l’artiste Hervé Fay nous entamons avec mes oncles et tante des démarches de diffusion, valorisation de l’oeuvre de Frank Fay. Tous ses contacts ayant été perdus, nous avons besoin de toute l’aide qui s’offre à nous pour retrouver des noms de collectionneurs, amis, galeries, journalistes, conservateurs de musées ou organisateurs d’expositions etc ayant eu contact avec Frank Fay. d’avance merci pour toute information communiquée. Vous parlez de la personne qui semble avoir monté cette exposition, auriez vous ses coordonnées ?
      S. Fay

      • HERBRETEAU dit :

        Je suis un ami de Franck que j’ai connu a Tahiti dans la vallée de Tipaerui. J’ai acheté des toiles que j’ai conservé en bon état. Elles sont chez moi accrochées au mur dans ma maison de Faaone.Je n’ai aucune idée de leur valeurs !
        Vous pouvez me contacter au 689 79 47724 ou par mail herbreteaualain@mail.pf

    • Fay dit :

      Bonjour, il semble impossible de laisser plusieurs commentaires. Je suis la petite fille de Frank Fay, et viens d’avoir connaissance de cette exposition par ce site ineternet. Mes oncles et moi même recherchons les contacts de Frank Fay, amis, galeries, collectionneurs , conservateurs de musées, organisateurs d’expo dans un but de diffusion et valorisation de son oeuvre. Toute information serait vraiment bienvenue… merci d’avance !!!

      • PINSAULT Nicole dit :

        Bonjour à vous. Je suis installée en Nouvelle Calédonie depuis 1970, venant de Bretagne ) En 1977/78 mes 2 jeunes enfants ont été élèves aux cours de peinture de la femme de Frank Fay ( Marie Jo je crois ) et lors d’une exposition du peintre Franck en 1978, nous avons fait l’acquisition du superbe tableau ” Le village ” toujours en ma possession. Voulez-vous une photo ? Je pourrais envisager de le céder. Je ne connais pas sa valeur. Je me tiens à votre disposition pour continuer cet échange de mail. Bien amicalement à vous lire. Nicole Pinsault

  3. Mati dit :

    Merci M’sieu, bonjour aussi du coup ! Je ne pouvais pas rester, j’étais en prépa budgétaire 🙄

  4. christine cho dit :

    Je n’ai pas encore vu l’expo mais j’approuve totalement l’hommage rendu au travail d’Afendikov.

  5. Fay dit :

    Bonjour, je suis la petite fille de l’artiste, fille d’Hervé Fay, artiste à Tahiti.
    J’ai l’impression que les enfants de Frank Fay n’ont pas du tout été prévenus de cette exposition. Nous entamons avec mes oncles et ma tante des démarches de sauvegarde et de diffusion et valorisation de l’oeuvre de Frank Fay. Je suis donc très sensible à cette exposition. Nous avons perdu tous les contacts de Frank Fay et de sa femme Maud Peauit, n’hésitez pas à prendre contact avec moi, toute information, contact sur les collectionneurs ayant acheté ses oeuvres, galeries, amis sera plus que bienvenue.
    Vous parlez d’Anne Afendikov, quelqu’un a t-il son contact ? Merci !

    • Mati dit :

      Bonjour, A ma connaissance le musée de Nouvelle-Calédonie possède 1 seule oeuvre de l’artiste, et pas plus d’information que ça à son sujet. Vous pouvez les contacter à smp@gouv.nc. Ca me gène de vous donner le mail de Mme Afendikov ici, mais le musée le possède.

    • Denise Naina dit :

      Coucou , je suis une amie a ton pere depuis tres longtemps , lorsque tu venais en vacance , nous organisions tout le temps des repas ensemble , tu aimais les cuilleres biscuits avec les abricots en boites ( can) , j,ai un des tableaux de ton pere depuis 25 ans , a l’epoque j,avais 17 ans lorsque je l’ai connu , je suis une fille Vivish .
      Une reponse resai la bienvenue best regards

      • André ondine dit :

        Bonjour je suis la petite fille de Maud appel ma mère pascaline tu sais très bien quelle a tous les contact!

Laisser un commentaire