Le Battle of Païta : Les finales

19:42

Avant d’entamer les finales Résurrection au complet nous donne un show case, comme me le glisse à l’oreille Astro. Décidément le hip-hop local est tout en anglicisme.

Astro me glisse dans l’oreille les noms des équipes sélectionnées pour les finales.

Je n’ai pas le droit de l’écrire pour le moment. Je garde le secret ! L’info ne filtrera pas sur Facebook à cause du Cri du Cagou.

 

19:50

Le show case de Résurrection se termine sur les Hurlements du public.

Astro fait languir le public avant d’annoncer les noms des équipes participants à la petite finale. C’est le Urban Breaker Crew qui rencontrera Résurrection2.

UBC Vs RSC2

Le choc pour une 3ème place.

19:57

C’est parti pour une troisième place. La salle qui s’était vidé vers 18h00 est à nouveau damée.

Tout le monde est venu applaudir les finalistes. Les jeunes qui traînaient dehors sont rentrés.

Encore une fois comme je l’ai déjà dit, le public est vraiment métissé, socialement ethniquement. Le hip hop local est une vitrine du vivre ensemble. Si. certains en doutaient, le Battle de Païta le confirme.

C’est dur de décrire ce qui se passe sur scène, c’est beau, c’est juste beau et c’est très énergisant. Je saute sur place derrière mon écran.

20:07

Résurrection2 vient de remporter la troisième place.

Astroboy appelle maintenant les finalistes. Résurrection1  rencontre le Saïan Breaker Crew.

“Est-ce que le public veut la finale ?” demande-t-il après avoir demandé aux danseurs d’applaudir le public. La foule crie.

C’est parti pour  8 minutes de Battle entre le SBC et RSC1.

Les crews enchaînent les chorégraphies à 2 ou à 3 danseurs. Ils enchaînent les figures les plus improbables, un véritable défi aux lois de la gravitations. Il font le spectacle.

Le spectacle est tellement bon qu’Astro hurle et bondit dans les tous les sens.

Maintenant le résultat…

Astro demande aux danseurs de regagner leur place. Le public compte en même temps qu’Astro.

RÉSURRECTION 1

RÉSURRECTION 1 Vainqueur de cette édition 2012 du battle of Païta

Une pensée encore pour DJ Fool qui nous a manqué et allégresse et joie pour Résurrection1.

Ecrit par : BoSS U (2299 Posts)

Membre fondateur du site. Souvent appelé par ses nombreux admirateurs, l'Administrateur Suprême, il accepte volontiers le diminutif de BoSS, si c'est dit avec respect et un peu de trémolo. Vous pouvez le contacter par mail (bossu@lecriducagou.nc) en cliquant sur l'enveloppe ci-dessous


Nombre de vues :

384

fois. Thankiou bien !

4 Commentaires

  1. peache dit :

    je me demande si, avec un peu de cartilage de requin, j’arriverais à en faire autant? Quelle vitalité, ces gamins ! Chapeau

  2. Fab dit :

    Big-up aux b-boys et big-up à l’équipe du Cri pour le super reportage !

  3. Trapard Creteux dit :

    Et big up à Résurrection.

  4. Bboy Tytoo (RsC Crew) dit :

    Félicitation la bande :p 😛 😛

Laisser un commentaire