La pharmacopée de Papa

 

Illustration: whisky themed flyer poster by ElenaSham

.

.

à mon père, tendrement

.

Un soir que je rentrais de piste

Qu’j’avais joué les hédonistes,

Les sybarites de l’apéro

Ma femme armée de son rouleau

M’invectiva de tous les noms

Allant d’sac à vin à pochtron

Pour éviter la zizanie

J’me suis trouvé ces alibis

 .

Tu sens le rhum !

Or sache ma toute belle, ma vénus,

Que si j’m’envoie du rhum par kilbus

C’est que je veille et que je t’aime

Car y’m’réchauffe quand j’hypotherme

Lors dans mon corps, ce feu d’enfer

Te protège des frimas d’l’hiver

 .

Tu pues la bière !

 .

Or sache ma toute belle, ma très chère,

Que si j’m’abreuve de tant de bières

C’est que j’veux faire, hospitalier,

D’mon ventre plat un oreiller

Sur lequel le velours de ta joue

Pourra reposer tout son saoul

Et c’t’haleine d’whisky !

 .

Or sache ma toute belle, ma chérie,

Que si j’me délecte de whisky

C’est qu’il a pour vertu première

De désobstruer mes artères

Et lors ton amour est un bonheur

Qui me coule fluide jusqu’au cœur

 .

J’étais solaire comme un plexus

J’étais tout fier de mon laïus

Sur cette douce pharmacopée

Que je venais d’élaborer

Aussi ai-je pris pour un coup bas

Qu’elle m’assène son rouleau là

Si précisément à l’endroit

Sous lequel se trouve mon foie.

 

 

Erick Guiziou

Ecrit par : Kal'hédoniste (129 Posts)

Absentéiste


Nombre de vues :

1758

fois. Thankiou bien !

11 Commentaires

  1. Lilite dit :

    J’aime énormément. En plus, ça résonne comme du bon Brassens, bref, c’est excellent, bravo.

  2. Merci Lilite. “du bon Brassens”, on ne pourrait guère me flatter plus.

  3. BoSS U dit :

    J’adore !
    Je l’ai relu avec plaisir. Tiens, si ça te dis, c’est bien un de tes textes que je pourrais lire à haute voix si l’occasion se présente.

  4. Lilite dit :

    @ Khal : je ne suis pas trop du genre flatteries :mrgreen:. Sincère ou rien. Donc oui, du bon Brassens, qui mériterait d’ailleurs d’être mis en musique avec un bon accompagnement à la guitare.

  5. @ Lilite : flatter au sens mélioratif, faire concevoir de la fierté à quelqu’un. 😉

  6. Lilite dit :

    😯 J’ai perdu l’habitude des sens littéraires. 😯 Mon neurone a mollit. Au temps pour moi.

  7. j’ai des neurones à louer, si ça te dit. Je n’en ai pas l’usage immédiat et pour le moment ils sont conservés dans de l’alcool 😉

  8. Lilite dit :

    OK. Faut qu’on discute du prix de la location. Pour la conservation dans l’alcool, je veux bien m’assurer de la continuité du processus 😆

  9. Wilhelmina dit :

    Kal tu pues la femme !

    Sache anomalique
    que tout alcoolique
    possède entre 2 hics
    aberrations érotiques
    voire pornographiques !
    Femme hiératique,
    dégage ou je t’astique !

Laisser un commentaire