ZEx 2.02 : Récréation, par Lilas Conuts

ZEx pour Zone d’Expérimentation, ou un prétexte, s’il en faut, pour créer sur un thème donné.
Ce texte est la seconde contribution sur le sujet (re-)Création. Retrouvez les autres >>>ICI<<<
Le nouveau sujet, c’est L’irrévérence avance masquée, et vous avez jusqu’au 14 janvier pour faire parvenir vos contributions sur lecriducagou[at]gmail.com.
______________________________

.
.
.

Sur notre petite bille
Des seins à la faucille
On s’invente un demain
Jouant à la marelle
Entre loups et divin
De la terre au soleil

.

Des rires à un sommeil
Un peu trop éternel
Éphémère puéril
Sur la corde on frétille
Dans une folle danse
S’abîmant vers l’absence.

Ecrit par : MrGouillat (118 Posts)


Nombre de vues :

246

fois. Thankiou bien !

3 Commentaires

  1. BoSS U dit :

    J’aime beaucoup ce texte et je suis très content de voir Lilas Conuts participer à la Zone d’Expérimentation.
    Choc-Choc cette rubrique pleine de créativité

  2. Wilhelmina dit :

    des seins à la faucille ? c’est pareil que des seins négatifs ? 😆 ok, pardon…j’aime beaucoup, chaque mot rebondit comme une bille sous le soleil, entre marelle et corde à sauter…tu viens ? on se fait un élastique ?

  3. mrgouillat dit :

    J’aime beaucoup la seconde strophe, tant dans ses sonorités que dans son sens plutôt désabusé.
    Nettement moins convaincu par la première : les billes, faucilles et loups m’échappent, même si le sens général accroche. Un poil l’impression que la rime aura prévalu sur le sens.
    Malgré tout me vient en tête la couverture d’un album de Korn (navré Lilas) illustré par Todd McFarlane, Follow the leader, sur laquelle une petite fille joue à la marelle à la pointe d’une corniche. Ce qui est une forme de compliment …

Laisser un commentaire