Sauvons le centre Marcel Bousquet

Le centre Marcel BOUSQUET et sa réhabilitation.

Depuis 1964, la colline du sémaphore qui surplombe le centre-ville de Nouméa accueille le siège social de notre fédération, le centre Marcel BOUSQUET. Au cœur de ce bâtiment de 1500m² connu  de tous, véritable patrimoine calédonien, se niche la plus grande salle de spectacles du territoire avec une capacité d’accueil de 550 places, une salle d’exposition, une buvette, des salles de réunion, des locaux administratifs et des locaux techniques. Ce bâtiment a, tour à tour, accueilli les plus grands (en 1973, l’assemblée territoriale s’y réunissait dans l’attente de la construction de ses locaux), comme les plus petits des calédoniens (depuis toujours les écoles de la ville viennent y présenter leurs spectacles de fin d’année). Vaillamment, et au gré des gestions successives menées par des administrateurs bénévoles, cette structure associative a perduré pour, en 2010, au cours des 125 manifestations culturelles, accueillir 34 000 spectateurs.

De projections de films en spectacles de danse des écoles du territoire, de conférences en pièces de théâtre, de congrès en festivals, nous nous sommes efforcés, avec le soutien des institutions et des pouvoirs publics, d’offrir un lieu de culture de tous pour tous.

Nous avions depuis 2008 envisagé sérieusement la rénovation de ce bâtiment en réalisant une vaste étude de faisabilité avec l’appui d’un cabinet d’architecte (Laurent Limoges). Celle-ci nous a permis de chiffrer en 2010 le montant de l’opération de réhabilitation qui s’élève à quasiment 600 millions Cfp. Ce chiffrage s’accompagne d’un recueil technique des besoins et fut présenté courant 2010 à nos différents partenaires institutionnels (Gouvernement, Provinces, Mairie, Etat…).

Janvier 2011 : fermeture suite à Vania

Par principe de précaution, les administrateurs de la FOL ont dû fermer la salle de spectacles suite aux dégâts occasionnés par le passage du cyclone Vania en janvier 2011 et particulièrement aux infiltrations d’eau à proximité des blocs de puissance qui alimentent les projecteurs de la scène. Dans l’attente de solutions de financement des travaux nécessaires à la réhabilitation de la structure, cette décision a été prise pour des questions de sécurité aussi bien des salariés qui y travaillent que du public qui s’y rend.

Les conditions de sécurité du public garanties

Bien que le plateau scénique reste inutilisable pour les spectacles du fait de l’infiltration d’eau à proximité des circuits d’alimentation des projecteurs (blocs de puissance), nous avons pris soin de nous faire certifier que la régie technique ne comporte pas de risque quant à la seule utilisation d’un vidéoprojecteur et d’un écran de cinéma mais également que l’accueil du public reste possible sans danger d’aucune sorte. Pour ce faire, nous avons pris attache auprès d’un organisme de contrôle (SOCOTEC) pour vérifier le réseau électrique du bâtiment ainsi que l’état des faux plafonds de la salle de spectacles. Ces deux contrôles ne font état d’aucune contre-indication quant à une réouverture momentanée au public et dans le strict cadre de projections cinématographiques.

Par ailleurs, l’inventaire du matériel incendie a été effectué comme chaque année au mois de juin dernier, soit après le passage du cyclone. Ce contrôle est lui aussi en règle au regard des consignes de sécurité.

Les garanties d’une réouverture conforme à la sécurité des personnes accueillies ayant été obtenues, les Administrateurs ont pris la décision de cette réouverture provisoire.

Faire réagir les institutions

Malgré nos efforts et multiples relances auprès du gouvernement, nous n’avons à ce jour toujours pas pu être simplement reçus par aucun ministre pour présenter notre projet de réhabilitation et envisager le soutien financier qu’il implique. Les autres institutions et collectivités conditionnant leur soutien financier au positionnement du gouvernement, nous sommes donc à ce jour dans une impasse qui perdure maintenant depuis près d’un an. La conséquence directe est que cette salle de spectacles ouverte à tous se meure dans une quasi indifférence.

Cette décision d’être fidèles à nos missions citoyennes d’éducation populaire en diffusant et débattant autour de ce film est aussi l’occasion d’interpeller les élus autant que les citoyens sur le sens et l’importance fondamentale d’une salle de spectacles comme la nôtre.

Ecrit par : BoSS U (2299 Posts)

Membre fondateur du site. Souvent appelé par ses nombreux admirateurs, l'Administrateur Suprême, il accepte volontiers le diminutif de BoSS, si c'est dit avec respect et un peu de trémolo. Vous pouvez le contacter par mail (bossu@lecriducagou.nc) en cliquant sur l'enveloppe ci-dessous


Nombre de vues :

241

fois. Thankiou bien !

3 Commentaires

  1. BoSS U dit :

    Elle est où la pétition ??

  2. Nrünéé dit :

    @BoSS U
    DT……!!!

  3. Angélina dit :

    La pétition peut-être signée sur la colline centre Marcel Bousquet entre 14h et 18h du 11 au 30 décembre (sauf le 24 et 25). Vous pouvez également vous rendre à la FOL rue Taragnat et demander à signer la pétition.

Laisser un commentaire