IRSF – Le mot de la fin

Island Riff Sound Festival Tjibaou kassiopee lecriducagou caledophoto sommaire

Bon.
Peut-être serait-il temps de clore la page du Festival.

 

Un premier constat. Les équipes du Cri du Cagou ont passé un week-end intense, et règnent après cette prestation, le plaisir d’avoir contribué à cet événement et l’enchantement des heures vécues.
Un second constat. En faisant le pari de retransmettre en léger différé la matière collectée, le Cri du Cagou a poussé un peu plus loin les limites de ses capacités, pour un résultat et un retour très au-delà de nos attentes.

 

Bien entendu, nombreux sont ceux qui ont contribué à faire de cette expérience une réalité.

 

Commençons par remercier l’association Kassiopée, pour avoir choisi de travailler conjointement avec le Cri du Cagou sur certains projets, et particulièrement pour nous avoir invités sur le village du Festival. Dire que c’était un bonheur de partager ces instants avec vous est en deçà de la réalité. Merci à toute la bande.
A ce stade, nos remerciements peuvent également aller au Centre Culturel Tjibaou, son département spectacle dans le cas présent, pour avoir organisé ce festival, et avoir autorisé Kassiopée à nous joindre aux festivité, moyennant le plein accès au site. Merci en la matière à Nadège, grande prêtresse des deux jours, ainsi qu’à ses équipes et à sa hierarchie.
Nous pouvons également chaleureusement remercier les artistes, pour leur convivialité et l’accueil de nos équipes, si envahissantes puissent-elles parfois être.
Merci tout autant au public d’avoir souffert d’être sous l’œil permanent des appareils photos ou des caméras.

 

Le Cri du Cagou doit énormément à l’association Calédophoto, partenaire récurrent sur divers projets. Merci donc à tous les photographes qui se sont pris au jeu du photoreportage « en direct », notamment à Scooby, Jacques, Johan, Virginie et Fabien, Patham et d’autres. Vos photos sont le coeur de la couverture de ce week-end.
Merci surtout aux membres et sympathisants du Cri du Cagou. BoSS U et Kal’hédoniste pour leur astreinte à la publication, particulièrement. Rasskass Rouge et Trapard Crêteux pour leur astreinte au montage des documents vidéos. 120 pour la capture vidéo les deux jours, avec l’aide de Miss Gouillette le premier et de Nrüné le second. La Tortue et Smiletoo pour leur aide à la préparation et leur présence sur le site. Ouaip, c’était une belle première.

 

 

Merci enfin aux lecteurs du Cri du Cagou, ces statistiques suivies par l’Ordonnateur principal en chef contribuent à notre motivation à tous.

 

 

Big Up, quoi, comme disent les jeunes et les porteurs de short, pour faire court.

 

 

Et pour les nostalgiques qui souhaiteraient se faire une rétrospective :

Island Riff Sound Festival : les instantanés en léger différé
Island Riff Sound Festival : La coutume
Island Riff Sound Festival : Au village…
Island Riff Sound Festival : sur scène (part 1)
Island Riff Sound Festival : la scène (part 2)
Island Riff Sound Festival : 1ère vidéo du samedi
Island Riff Sound Festival : Portraits
Island Riff Sound Festival : la 2ème vidéo du samedi
Island Riff Sound Festival : la scène (part 3)
Island Riff Sound Festival: fin de soirée « off »
Island Riff Sound Festival – la 3ieme vidéo du samedi
Island Riff Sound Festival : Dimanche
Island Riff Sound Festival : Ambiance…
Island Riff Sound Festival : scène (part. 4)
Island Riff Sound Festival – la première vidéo du dimanche
Island Riff Sound Festival : la scène (part 5 ou 6…j’sais pû)

AvatarEcrit par : MrGouillat (118 Posts)


8 Comments

  1. Chacun peut imaginer que faire des photos de concert n’est finalement pas si compliqué quand on dispose d’un badge d’accès à la scène…
    Par contre, au risque de décevoir “chacun” j’ajoute que pour faire 1 bonne photo il faut en prendre 100…
    Alors DOUBLE BIG BIG UP à BoSS U et Kal’hédoniste pour avoir passé des heures a visionner des centaines de photos, ordinaires pour la plupart, voire ratées pour beaucoup, afin de trouver LA photo qui méritait de passer sur le Cri…
    Ils n’ont rien vu des concerts… Ils n’en ont entendu qu’un brouhaha…
    DOUBLE BRAVO à ces travailleurs (bénévoles) de l’ombre qui ont œuvré pour vous montrer que ce nous avons pris du plaisir a photographier…
    Sans eux, nos clichés étaient pales et nos efforts étaient vains…
    Encore bravo, et merci…

  2. @Philnc – Merci beaucoup Philnc mais le mérite revient à toute l’équipe ! M%ais tes mots font chaud au coeur !

  3. Merci Philnc, la précision mérite d’être apportée, leur abnégation aura compensé les défauts de l’organisation. Merci réellement d’insister là-dessus.
    (par contre tu es un faux jeune : un double BIG BIG UP ça ne fait jamais qu’un gros tas d’os …)

  4. Moi, je tiens aussi à remercier Kal’hédoniste sans qui tout cela n’aurait pas été possible 😈 .
    Merci à tous. Je me suis régalé à relever avec vous ce défi. Et si je n’ai pas eu l’heur de voir les concerts, j’ai éprouvé un vif plaisir à participer à cette aventure. Encore merci. A refaire.

  5. le Mwà Véé numéro 73 de la période Juillet août septembre 2011 qui vient tout juste de sortir en kiosque, revient longuement sur le Island Riff Sound Festival avec notamment une interview de Nadège, l’organisatrice.
    En plus de citer amplement le Cri du Cagou, Kassiopée et Calédophoto, un encart renvoie les lecteurs vers notre site pour regarder les photos. C’est à cette occasion que j’ai créé la petite annonce illustrée en haut pour que les nouveaux lecteurs puissent aller directement vers les articles photos.
    Merci au Mwà Véé et merci à l’ADCK.

  6. Avatar Trapard Creteux

    Et merci à Laura pour les sandwiches.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.