Olivia Duchesne

Auteure – Comédienne

Olivia Duchesne Laurent Rossini Cris pour habiter Exils

Née en Nouvelle-Calédonie, elle fait des études de lettres à l’Université de Nouvelle-Calédonie puis à l’Université d’Aix-en-Provence où elle rédige un mémoire de maîtrise sur le théâtre de Sony Labou Tansi puis un mémoire de DEA sur Gao Xingjian.

C’est en 1999, lors des ses études universitaires, qu’Olivia intègre l’association théâtrale des étudiants de Nouvelle-Calédonie, Les Strapontins. Elle poursuit ses études de lettres et arts à l’Université d’Aix-Marseille I tout en intégrant le Conservatoire National de Région de Marseille en classe d’art dramatique. C’est donc un parcours exemplaire que celui de cette jeune femme calédonienne volontaire et passionnée, puisqu’elle va passer sa maîtrise et son DEA de Lettres Modernes avec mention Très bien tout en suivant les cours du Conservatoire.

En arrivant en métropole elle a joué avec la compagnie Le Bruit des Hommes dans Les 7 portes de Corto. Elle connaît bien l’univers d’Edward Bond pour avoir joué dans Auprès de la mer intérieure et pour avoir mis en scène Rouge, Noir et Ignorant.

Elle a également joué dans Est-ce qu’on meurt de ça mis en scène par Jean-Baptiste Saunier, Les Cinq Dits des clowns au prince de Jean-Paul Alègre, La Machine Infernale de Jean Cocteau, Le Théâtre Ambulant Chopalovitch de Lioubomir Simovitch, Les Strapontins Jouent avec Louis Jouvet, mis en scène par Marie-Eve Delatte, L’acteur, le funambule de la corde sensible mis en scène par Sylvia Roche, Un meidosem éclate mis en scène par Pilar Antoni.

Olivia Duchesne Laurent Rossini Cris pour habiter Exils

Au Conservatoire elle a joué et mis en scène L’Amour de Phèdre de Sarah Kane.

Depuis son retour en Nouvelle-Calédonie, elle a joué dans La Controverse de Valladolid mis en scène par Victor Mazzilli, joué et mis en scène Si ce n’est toid’Edward Bond et Kiwi de Daniel Danis.

Olivia Duchesne crée avec sa La compagnie cris pour habiter Exils, par la suite, au théâtre de l’îleSauve-toi Pinocchio ! ” qu’elle a elle même écrit et où elle interprète la Fée Bleue.

duchesne-Eileen-ShakespeareElle mène aussi des ateliers de théâtre en direction de la jeunesse et organise régulièrement des lectures mises en espace au Théâtre de L’île, dans les jardins de la Maison du Livre ou à la médiathèque de Rivière Salée.

Elle est devenue l’auteure et le metteur en scène qui ouvre de nouveaux horizons au théâtre de Nouvelle-Calédonie.

Sa création “J’habiterai la nuit” se joue jusqu’au 3 avril 2001 au théâtre de l’Île, avant de partir en tournée en Afrique et en métropole.

Retrouvez les photos d’une répétition de “J’habiterai la nuit” par Philippe Bienvenot pour le Cri du Cagou.

En 2009, elle participe à un vaste projet d’écriture, Portraits avec paysage, mis en place par Roland Fichet. Elle a écrit pour répondre à cette commande le texte J’habiterai la nuit qui a été créé au mois d’avril 2011 au Théâtre de l’île et qui a été joué à Conakry, Nancy et Saint Brieuc. Le texte sera publié prochainement aux éditions Madrépores.

Olivia joue dans Eileen Shakespeare de Fabrice Melquiot en 2011.

Elle joue et co-met en scène Soudain, le dérèglement au Théâtre de poche en 2011.

Lors du festival Écrits d’ici en 2012, pour Métiers de nuit, elle a lu le texte J’aurai ma place au soleil de Waej Genin Juni.

Régulièrement, elle met en espace des lectures telle que La Légende du feu de Jean Mariotti, à la Bibliothèque Bernheim.olivia-duchesne-eric-dell-erba

En 2011 elle a été retenue pour une résidence d’écriture de deux mois à l’Institut Mémoires de l’Édition Contemporaine (IMEC) à l’Abbaye d’Ardenne où elle a commencé l’écriture de Retour de flamme, une pièce qu’elle a mis en scène en mars 2013 au Théâtre de l’île.

La même année, elle a crée, avec Laurent Rossini, D’Où ? – Comédie géographique, un texte de Roland Fichet.

Dernièrement, accompagnée de trois artistes, elle portait sur scène son propre texte, Eulalie, la fille au nid d’abeilles dans les cheveux lors d’une la lecture spectacle mis en espace par Laurent Rossini au Théâtre de l’île.

Représentations de Eileen Shakespeare au festival OFF d’Avignon du 5 au 27 juillet 2014 à 10h45 (tous les jours) à l’Espace Roseau – 8 rue Pétramale – Avignon

AvatarEcrit par : BoSS U (2349 Posts)

Membre fondateur du site. Souvent appelé par ses nombreux admirateurs, l'Administrateur Suprême, il accepte volontiers le diminutif de BoSS, si c'est dit avec respect et un peu de trémolo. Vous pouvez le contacter par mail (bossu@lecriducagou.nc) en cliquant sur l'enveloppe ci-dessous


8 Comments

  1. Ah, ben c’est malin. Me v’là amoureux maintenant. 😛

  2. Avatar Trapard

    @Kal’hédoniste – Parles-en à son copain…
    .
    D’ailleurs, il faudra lui consacrer un portrait d’ici, un jour.

  3. @Trapard – Pour le portrait, je suis d’accord
    Tu reviens le faire vite fait bien fait ?

  4. Avatar Trapard

    @BoSS U – Ha ha, je m’en doutais. A voir… En tout cas, tu fais du bon boulot BoSS U, en ce moment. Dommage que personne ne te donne la main sur le blog…
    Bonne continuation.

  5. Avatar Trapard

    @Trapard – Sa soeur est libre, je crois… 😎
    ➡ ➡ ➡

  6. @Trapard – Merci mon copain !
    Passe de bonnes vacances et fait attention de ne pas prendre de coups de soleil. Mets bien ton chandail pour sortir le soir, les nuits sont fraiches en France…

  7. @Trapard a dit : “Sa soeur est libre, je crois…” – Si j’en crois les derniers potins… Je ne crois pas ! On ouvre une rubrique pipole pour raconter les histoires de cul de ceux qui font l’actu cul-turelle du Pays ?

  8. Avatar Trapard

    @BoSS U – Pipole ? Tu veux dire “Pipelettes” ? :mrgreen:
    Merci mon poto. Je ne suis pas en vacances mais je porte bien le chandail que tu m’a tricoté 😆 En voilà déjà une d’actu pipole 😛
    Mais que fait donc MrGouillat en ce moment ? Ne se passe-t’il rien à purger en dessous du globe, de par chez vous ?

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.