Le monde est (trop) dangereux : les energy drinks

 

 

Et voilà, ces sales gosses ont encore trouvé un moyen de se retourner la tête avant l’âge. Energy drink. Boissons énergisantes. Du café froid au goût de chewing-gum avec des bulles. Ca fait fureur chez les préados. Tu m’étonnes qu’ils puissent aimer ces bouffeurs d’omaï.

 

 

Bon, grosso modo, ils risquent la crise cardiaque s’ils s’en enquillent trop. Trop combien, je ne sais pas, mais plus qu’assez, assurément. Un vrai problème de santé publique qui se dessine : l’excès est nocif. Ricanez pas, innocent, c’est une réalité, vous regarderez votre foie après Pâques.

 

 

Donc trop c’est mal. Et qui dit trop, qui dit mal, dit enchaînement, descente aux enfers, toxicomanie. Oui, oui, ma bonne dame, j’ai bien dit toxicomanie. De la boisson énergisante à l’héro il n’y a qu’un pas que s’empressera de franchir le préado explorateur de cette phase de découverte de soi et de rébellion. Et oui. C’est marqué dans le journal. Et cautionné par un médecin. Si vous ne faites pas gaffe, vos rejetons passeront du détournement des sous de la quête finançant leur débauche énergisante, aux allers-retours vers l’Australie ou la Thaïlande pour se fournir en dope. Les boules.

 

 

Donc il faudrait règlementer. Poser des interdictions par classe d’âge, des couvre-feux certains jours de la semaine, des images choc sur les canettes. Dissuader les gamins de boire des trucs faits pour accompagner la vodka et tarifés en proportion.

 

 

Et peut-être qu’une fois ces breuvages rendus hors-la-loi, leurs consommateurs traqués par les forces de l’ordre, les revendeurs obligés de se cacher dans l’arrière-boutique d’un magasin fermé, peut-être, alors, pourra-t-on s’intéresser, non à l’alcool, c’est déjà (un peu) à la mode, mais au taux de sucre dans les productions locales, sodas en premier, ou aux consommations des minots pour faire glisser les UFOs du matin … Pas sûr cependant que ce soit aussi porteur que de ressasser sur des produits autorisés à la vente depuis déjà un bout de temps.

 

 

 

Illustration : Mathieu Venon et Fly

Ecrit par : MrGouillat (118 Posts)


Nombre de vues :

784

fois. Thankiou bien !

4 Commentaires

  1. BoSS U dit :

    Des images chocs sur les canettes
    J’adore l’idée !
    Le jeune qui se tient fermement la poitrine en grimaçant; le cliché de la crise cardiaque. La photo d’une canette et d’une seringue.
    Excellent texte, MrGouillat ; De l’humour, du coup de gueule et de chouettes formules : Moi, je suis fan.

  2. Kal'hédoniste dit :

    Sale jeunes, y pourraient pas sniffer du poppers comme tout le monde !

  3. Smiletoo dit :

    @BoSS U – ha wouais j’aime bien l’idée aussi… du même style que les images “choc” qu’on trouve sur les paquet d’clopes dans certains pays!!

    Super article, super style d’écriture…

  4. ninicocktail dit :

    Super chouette texte, vraiment!!! Tellement vrai en +!

Laisser un commentaire