La soirée des courts locaux à l’Ilot Taragnat

Vendredi soir, en partenariat avec la F.O.L et le Festival de La Foa, le Cri du Cagou organisait sa première soirée des courts métrages calédoniens. Cette idée qui nous trotte dans la tête depuis quelques mois était née d’un constat et d’une envie.

Le constat :

Si la production de cinéma calédonien est de plus en plus ambitieuse et conséquente notamment grâce au Festival de La Foa mais pas que, sa diffusion reste encore très anecdotique. Les films sont souvent projetés dans le cadre de la manifestation qui les a vus naitre et après, pas grand-chose. Certes, aujourd’hui il y a une émission télévisée qui les montre mais elle est récente. Plus récente que notre idée que nous avons gardée.

L’envie :

Diffuser le cinéma parce qu’on aime le cinéma d’ici, dans les quartiers populaires, à des tarifs très bas et même en organisant, comme vendredi, des séances gratuites.

La première séance

Pour cette première, nous avons choisi avec la F.O.L de montrer des films issus du festival de la Foa en deux parties.

La première « tout public » et une seconde, « adulte » avec des films plus durs.

Pour faire patienter le public en attendant le début de la séance, le clip de la campagne 2010 de lutte contre le sida passe en boucle : « Changeons de regard » de Loremx avec la participation de nombreuses personnalités locales.

Fred de la F.O.L ouvre les festivités en présentant le clip et s’ensuit la première partie :

Séance tout public :

« Les évadés de l’île Nou » du Collège Champagnat

« Vers le petit coin et au-delà » de Théo Quillier & Philippe Crifo

« Touche pas à mes tresses » de Stéphanie Bucher

« Le slam du dixlexique » de Satu von Hellens

« Pas sans les autres » de Roland Rossero

« Noir sur blanc » de Claude Beaudemoulin

Intermède

Entre les deux parties, Dominique Oswald, professeur au Collège Champagnat et Roland Rossero sont venus au micro parler de leur film, du cinéma en général et de leur motivation.

Partie Public Adulte

« Vermines » de Manuella Ginestre

« L’odeur du bois de santal » de Fabien Cailleau

« Les Papillons » de David Minguez

« Un ange passe » des Artistes Asociaux

Au plus fort de la programmation, il y a bien eu une cinquantaine de spectateurs. Assis sur des nattes ou des chaises devant un écran à la taille tout a fait honorable, des jeunes et des moins jeunes ont pu regarder la sélection.

Nous avons connu un petit problème technique lors de la diffusion de « Vermines » qui a amputé le film de quelques minutes mais magistralement raconté par Jimmy Jamet ce qui nous permis de saisir l’intrigue et de reprendre le cours de la diffusion.

Nous nous en excusons auprès des spectateurs et auprès de Manuella Ginestre (surtout auprès de la spectatrice qui ne venait à notre soirée que pour ce film). Nous repasserons sûrement ce film avec une meilleure copie lors d’une prochaine soirée des courts-métrages.

J’espère que les spectateurs ont eu autant de plaisirs que nous lors de cette soirée. J’espère que ceux qui n’ont pas pu venir enragent de n’avoir pas été des notres. Et j’espère que vous viendrez nombreux pour la seconde édition.

.

.

Un grand merci à Julien Barrault et à Philnc pour le reportage en image de la soirée

AvatarEcrit par : BoSS U (2302 Posts)

Membre fondateur du site. Souvent appelé par ses nombreux admirateurs, l'Administrateur Suprême, il accepte volontiers le diminutif de BoSS, si c'est dit avec respect et un peu de trémolo. Vous pouvez le contacter par mail (bossu@lecriducagou.nc) en cliquant sur l'enveloppe ci-dessous


Nombre de vues :

1296

fois. Thankiou bien !

8 Commentaires

  1. Avatar Philnc dit :

    Ce fut un plaisir.
    Surtout les “hôôô” et les “Haaa” des enfants dans la salle qui savent ne pas retenir leurs émotions.
    🙂

  2. Avatar Trapard dit :

    Une excellente soirée en effet…magistralement présentée par BoSS U, le jeune et beau rappeur barbichu qui se tortille derrière son mic’ et présent sur (presque) toutes les photos 😆
    Les photos sont vraiment belles aussi. Merci aux photographes qui ont beaucoup tournés dans le public et qui, je l’espère, ont pu profiter des projections.
    Merci à Roland Rossero et à Dominique Oswald qui se sont prêtés au jeu avec plaisir. Ainsi que Pierre Poudewa, présent parmi le public et dont a pu apprécier deux interprétations très différentes (dans “Pas sans les autres” ainsi que dans “L’odeur du bois de santal”). Paul Wamo était aussi présent dans deux courts métrages (“Noir sur Blanc” et “Pas sans les autres”) comme Dominique Jean (“Vermines” et “L’odeur du bois de santal”, Daniel Binhauro (“L’odeur du bois de santal” et “Pas sans les autres”) etc etc ainsi qu’Alain Mardel, Stéphane Piochaud, Max Darcis, Delphine Mahieu, Jean-Paul Smadja, Steeve Maka L., Aymeric Marchall, Daniel Zié-Mé (quoi que plutôt metteur en scène, romancier et scènariste TV) etc et j’en passe. Cette énumération aussi parceque certains spectateurs étaient étonnés en fin de soirée de beaucoup y retrouver la scène du théâtre locale qui est de plus en plus présente, depuis quelques années dans les courts métrages, les comédiens de cinéma n’existant pas encore en Calédonie dans cette petite industrie naissante qu’est celle du court métrage…exceptés quelques personnes comme Roger Tavergeux ou Franck Chan San (plutôt plasticien et galiériste de métiers) ou encore Alice Pierre (la vendeuse de “Noir sur Blanc”) et le photographe OZ, qui sont plus des comédiens “instinctifs”, un peu à l’instar de Paul Wamo qui en tant que slameur a inclus le “jeu” dans son travail scénique. Il y en a une poignée d’autres comme ceux cités…
    Donc voila, une bonne soirée souvent très expressive comme l’écrit Philnc, un peu moins sur la fin avec les films pour adultes qui ont su calmer et captiver l’ambiance.
    Merci à tous les réalisateurs de nous avoir permis de projeter leurs films et même d’en faire tout simplement, ce qui n’est pas toujours une mince affaire localement…

  3. Avatar miss gouillette dit :

    Je m’insurge !!!
    Je ne venais pas que pour voir le film de Manuella … mais c’est vrai que ça a été une motivation supplémentaire après une harassante journée de travail pour mener mes petits petons jusqu’à Taragnat.
    En vérité, une très agréable soirée malgré ce petit couac sur Vermines et beaucoup de courts très sympas.
    Une pensée spéciale pour l’animé “vers le petit coin et au-delà”, absolument génial et tordant, pour “l’odeur du bois de santal”, très prenant et de remarquables interprétations des comédiens et enfin pour “les paillons” dérangeant et bien mené de David Minguez.

    Oui, vraiment une très bonne soirée, un grand merci aux organisateurs.

  4. Avatar miss gouillette dit :

    oups, “les papillons”

  5. Avatar Trapard Creteux dit :

    @miss gouillette – Merci mais tu t’insurges contre quoi (ou qui) ?

  6. Avatar miss gouillette dit :

    Contre Boss U pour sa gentille parenthèse et ses excuses quand il parle du bug lié au film de Manu ^^

  7. Avatar Trapard Creteux dit :

    Oups ! erratum : Daniel Binhauro ne jouait pas dans « L’odeur du bois de santal » mais était l’interprête principal de “Vermines” de Manuella Ginestre…

  8. Avatar BoSS U dit :

    @miss gouillette – Cette spectatrice existait donc vraiment 😛
    :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

Laisser un commentaire