Bientôt : le Festival Ânûû-rû âboro 2010

La Chine sera à l’honneur à travers un cycle spécial, le mercredi 3 novembre, consacré entièrement au Cinéma documentaire chinois indépendant. Vous serez surpris comme nous l’avons été par l’incroyable qualité et liberté de ton de ces huit documentaires que nous avons choisis pour vous, difficilement, parmi la soixantaine d’autres films chinois que nous avons reçus.

Cette année, nous avons retenus 17 films en compétition internationale sur plus de 700 films reçus. Notre sélection s’attache à montrer des films qui sont avant tout de beaux moments de cinéma, éloignés des formatages qui façonnent les images et les esprits. Parmi les thèmes principaux qui se dégagent de la sélection : les minorités nationales mises en danger par la mondialisation, leur résistance, leur volonté de maintenir coûte que coûte leur mode de vie ; le choc de la tradition et de la modernité ; la précarité de ceux qui vivent aux frontières et aux marges du monde et dont la dignité force le respect.

La sélection des films du Pacifique et du Pays comporte dix huit films dont la moitié ont été réalisés par de jeunes Kanak dans le cadre de stages organisés par Varan, ânûû-rû âboro ou l’association Poadane. En quatre ans, c’est la première fois que nous pouvons montrer autant de films réalisés chez nous, c’est bon signe même si beaucoup de chemin reste encore à faire. L’Australie, la Nouvelle-Zélande, la Papouasie-Nouvelle-Guinée nous reviennent avec des thématiques et des préoccupations bien en phase avec les films de la compétition internationale. A signaler la projection de La cité des vieux hommes brisés (the City of broken old men) film sur Nouméa en 1918 attribué à Martin Johnson, photographe de Jack London qui deviendra un célèbre documentariste animalier. José Louis Barbançon dévoilera le mystère de ce film attribué aussi à André Ghilbert sous le titre moins évocateur de Nouméa plein air.

Neuf films courts parfois drôles et trois films hors compétition complètent la programmation du festival. Parmi les films hors compétition citons une fiction remarquable de Catalina Molina, Ateliers clandestins, qui en dit plus long que bien des documentaires sur le même sujet. Façon de dire que la frontière entre le cinéma documentaire et la fiction est diaboliquement ténue.

Jean-François Corral

Délégué général du festival ânûû-rû âboro

Compétition internationale

17 août

Russie : 62 minutes, 2009. VOSTF-VOSTENG. Réalisation : Alexander Gutman. Production : Atelier-Film-Alexander

La caméra cadre un judas rectangulaire dans la porte de la cellule et observe à travers celui-ci le prisonnier qui arpente sans fin son espace confiné. Qui est cet homme ? Pour quelle raison est-il pratiquement emmuré? La caméra montre un écriteau à côté de la porte de la cellule. Il y est écrit: « Prisonnier Boris Bezotechestvo. Perpétuité. Article 102. Risque d’évasion. Agressif. Triple meurtrier.

« La prison où se trouvent les personages de mon film est la Russie contemporaine ».

Mention d’honneur, festival international du film documentaire de Leipzig (Allemagne), 2009

Mention spéciale du jury de Trieste (Italie), 2009

Meilleur Documentaire, M.I.F.F. Mumbaï (Inde), 2009

13h00 Mardi 2 novembre

10h30 Jeudi 4 novembre

Aoluguya

Chine : 89 minutes, 2008. VOSTF-VOSTENG Réalisation : Gu Tao.

Production : Gu Tao

Dans les Montagnes Xing’an, au nord de la Chine, vit une communauté qui partage sa vie avec les rennes. Le peuple Ewenki est venue de Sibérie il y a plus de trois cents ans. Il a vécu dans la forêt primitive et survécu grâce aux troupeaux de rennes. En 2003, ils ont quitté la forêt, transférés dans des habitations construites par le gouvernement. Maintenant la chasse est aussi interdite, le peuple Ewenki est placé devant un dilemme: rester dans la ville ou retourner dans la forêt. Liuxia est une veuve qui cherche la consolation au fond d’une bouteille.

19h00 Mercredi 3 novembre

13h00 Samedi 6 novembre

Ceinture verte

Portugal : 33 minutes, 2009. VOSTF-VOSTENG. Réalisation : Hiroatsu

Suzuki and Rossana Torres. Production : Hiroatsu Suzuki, Rossana Torres

Dans ce territoire d’une beauté naturelle rare, le mode de vie traditionnel des habitants est en harmonie avec des valeurs

environnementales et la biodiversité. Cordao verde est un poème fait de sons et d’images sur l’Homme et la Nature.

• 62º Locarno International Film Festival, August 10 and 11, 2009, Ici et Ailleurs section, official “word premier”.

• 34º TIFF – Toronto International Film Festival, September 12, 2009, Wavelengths programme

• “Viennale” – Vienna International Film Festival, November 3 and 4, 2009

• 17º Latino Film Festival, San Diego, E.U.A, March 18, 2010.

• 16º Environmental Film Festival, Washington, E.U.A., March 27, 2010.

• 28º Festival Cinematográfico International del Uruguay, international short film contest, March 28, 2010.

• BAFICI – Buenos Aires Festival International de Cine Indepediente, April 10, 11 and 12, 2010

16h15 Lundi 1er novembre

17h00 Vendredi 5 novembre

Cent mètres plus loin

Espagne : 66 minutes, 2008 VOSTF-VOSTENG Réalisation : Juan Luis de No

production: Elegant mob films

Melilla est une enclave espagnole de 12 378 km² isolée du Maroc par une double rangée de 8,3 km de grillages qui symbolise la séparation entre deux mondes : celui des riches au nord, celui des pauvres au sud. Melilla est un port franc, c’est à dire que les marchandises y sont « duty free » ce qui fait de Melilla un lieu idéal pour l’introduction de marchandises en Afrique sans payer les taxes que le Maroc impose. Ainsi, une contrebande non officielle mais « tolérée » inonde les marchés africains. Des milliers de marocains, hommes et femmes, s’agglutinent à la frontière pour obtenir quelques miettes du festin. Autour de la ville de Nador, s’est déployée une vaste urbanisation de baraques où s’entassent les plus pauvres dans l’espoir d’une autre vie possible grâce à la frontière. La plupart trouvent à s’employer dans la contrebande grossissant les rangs d’une main d’œuvre « invisible » aux yeux des autorités.

Sélectionné 21st International Documentary Film Festival Amsterdam

10h00 Dimanche 31 octobre

09h00 Jeudi 4 novembre

Cette façon de vivre

Aotéaroa, Nouvelle-Zélande : 85 minutes, 2009. VOSTF-VOSTENG.

Réalisation : Tom Burstyn, Barbara Sumner Burstyn. Production : Cloud South Films Ltd

This way of life, est un portrait intime d’une famille Maori, de ses relations avec la nature, avec ses chevaux et plus généralement avec la société. Peter et Colleen Karena sont dans la trentaine. Ils ont six enfants et cinquante chevaux. Bien que d’origine européenne, Peter a été adopté dans une famille et tout en lui est maori sauf la couleur. Il est celui qui murmure à l’oreille des chevaux, qui pense, qui chasse, qui construit, il est mari et père.

19h00 Dimanche 31 octobre

13h00 Vendredi 5 novembre

Ceux de la colline

Suisse, Burkina-Fasso : 72 minutes, 2009. VOSTF-VOSTENG.Realisation : Berni Goldblat Production : MirFilms (Suisse), Cinédoc Films (France), Les Films du Djabadjah (Burkina Faso)

Autour d’une mine d’or improvisée sur la colline de Diosso au Burkina Faso vivent des milliers de personnes : orpailleurs, dynamiteurs, marchands, prostituées, enfants, guérisseurs, coiffeurs et marabouts composent cette ville éphémère.

Grand prix International du Documentaire d’Auteur (URTI), Monte Carlo 2009

Meilleur documentaire au Brooklyn International Film Festival, Etats-Unis 2009

Prix Spécial du Jury au Festival International du Film Francophone de Namur, Belgique 2009

Prix du Public Meilleur Film Documentaire au Festival International du Film Francophone de Namur, Belgique 2009

-Mention Spéciale au Festival Black Movie de Genève, Suisse 2010

14h30 Lundi 1er novembre

19h00 Vendredi 5 novembre

La Cité des morts

Titre original : A Cidade Dos Mortos. Portugal : 62 minutes, 2009.

VOSTF-VOSTENG. Réalisation: Sergio Tréfaut

Production: Ático Siete, S.A., Faux

La Cité des Morts au Caire est la plus grande nécropole au monde. Un million de personnes y vivent : dans les tombes ou dans les immeubles qui se sont construits tout autour des tombes. On peut y trouver des boulangeries, des cafés, des marchés, une école pour les enfants, des garages pour les voitures.

19h00 Lundi 1er novembre

10h00 Samedi 6 novembre

Le Collier et la perle

Mamadou Sellou Diallo. Sénégal, France : 52 minutes, 2009. VOSTF-

VOSTENG. Production : Ardèche Images, Films de l’Atelier (Les), TV Rennes 35

Le Collier et la perle est une lettre d’un père à sa fille. Une lettre filmée qui visite le mystère de la femme. De la femme corps de souffrance pour donner la vie, de la femme corps objet de séduction, à la femme corps toujours mutilé. Le film raconte l’odyssée de la femme et la construction du corps féminin.

États généraux du film documentaire, Lussas 2009

Festival 1,2,3 soleil, Marseille 2009

Cinéma du Réel, Paris 2010

Dok-Fest, Munich 2010

Festival Visions Sociales, Cannes 2010.

Participation au Louma, Saint-Louis du Sénégal 2009, et au Sunny Side of the Doc, La Rochelle 2010.

13h00 Lundi 1er novembre

19h00 Jeudi 4 novembre

L’étreinte du fleuve

Los abrazos del rio

VOSTF-VOSTENG Réalisation : Nicolás Rincón Gille Production : Voa asbl, Centre de l’audiovisuel à Bruxelles (CBA),

Communauté Française de Belgique, Brouillon d’un rêve SCAM voa@collectifs.net

Sur une des grandes pierres qui brisent le courant du Magdalena, le fleuve le plus important de la Colombie, il y a un petit homme accroupi, c’est un diable, le Mohan Depuis un certain temps pourtant le Mohan sort de moins en moins. Pourtant le fleuve n’a pas arrêté de ramener des corps dans ses entrailles…

19h00 Samedi 30 octobre

15h00 Samedi 6 novembre

Gaza crève l’écran

Gaza on air

Palestine, France : 90 minutes, 2009. VOSTF-VOSTENG. Réalisation : Samir Abdallah Production : Group/Iskra/L’Yeux Ouverts frontieres@hotmail.com

J’ai décidé de filmer mes entretiens avec ceux et celles qui ont réalisé les images de Gaza sous les bombes. Certaines sont

insoutenables. Elles hantent les cauchemars de nos amis, et les miens aussi. Nous les regardons ensemble, et je leur demande de nous livrer leurs réflexions sur les images qu’ils ont produites sur le conflit, et au-delà, de nous décrire leur paysage mental après cette guerre extrêmement violente. »

Sélection internationale festivals de Dubaï, Leipzig et Tri continental Sud Afrique

09h00 Lundi 1er novembre

15h00 Jeudi 4 novembre

Des hommes sur le pont

Turquie : 87 minutes, 2009. VOSTF-VOSTENG. Réalisation : Asli Özge.

Production : Fabian Massahn Asli Özge

Fikret vend des roses en toute illégalité au milieu du trafic routier sur le pont du Bosphore qui relie l’Asie à l’Europe. Umut, lui, conduit un taxi qui chaque jour franchit le même pont. Murat est policier, il règle la circulation sur le pont et se sent seul au milieu des cortèges de voitures. Fikret, Umut et Murat se croisent sans le savoir aux heures de pointe, chaque jour, comme des millions d’autre Istanbuliotes.

Best Film Awards in the national competitions of both Istanbul Film festival 2010 Best Film Awards Adana Film Festivals 2010

London Turkish Film Festival’s award 2010

Sélectionné festival de Locarno en competition officielle 2010

09h00 Samedi 30 octobre

10h30 Vendredi 5 novembre

Lettres du désert (éloge de la lenteur)

Italie : 88 minutes, 2010. VOSTF-VOSTENG. Réalisation : Michela Occhipinti. Production : Michela Occhipinti

Chaque jour depuis 20 ans, Hari marche à travers le désert, dans le nord de l’Inde, sur plusieurs dizaines de kilomètres pour remettre des lettres aux villages éloignés, seul lien avec ces vies isolées qui parlent d’amour, de mariages, de succès, de décès. Hari est facteur et sa vie s’écoule lentement comme le sable du désert jusqu’au jour où son fils aîné lui envoie un cadeau étrange : un téléphone portable…

15h00 Samedi 30 octobre

15h00 Vendredi 5 novembre

Ma vie avec Carlos

Titre original : Mi vida con Carlos. Chili : 83 minutes, 2009. VOSTF-VOSTENG. Réalisation: German Berger-Hertz

Production: Cinedirecto

« J’avais un an quand ils t’ont tué. Et toi tu en avais 30 ». Mi vida con Carlos, c’est le périple d’un fils à la recherche de la vérité sur la mort de son père, assassiné sous la dictature chilienne. Un documentaire sur la mémoire dans un pays qui ne veut pas se souvenir.

Germán Berger Hertz propose un saisissant journal intime familial.

Meilleur documentaire Festival de San Diego Latino Film Festival

Meilleur Film, prix du public et Prix du jeune public

Rencontres du cinéma Sud American Marseille

Prix Union Latine, Prix du public, festival de Biarritz 2009

Meilleur documentaire Mostra de Lleida

13h00 Samedi 30 octobre

19h00 Vendredi 5 novembre

La Maison

La Casa

Colombie : 70 minutes, 2009. VOSTF-VOSTENG. Realisation : Tayo Cortés.

Production : Devenir Producciones y Andoliado Producciones

La famille Mendez vit dans un squatt sur une colline de la périphérie de Bogotá, dans une maison qu’ils ont construite eux-mêmes d’où ils risquent l’expulsion à tout moment. Chaque jour ils descendent à la ville pour récupérer de la ferraille qu’ils vendent au poids, et des déchêts dans les restaurants pour nourrir leurs cochons s’en sortir malgré la persistance des rêves.

Silver Dove Award International Leipzig Festival for Documentary (Allemagne),

Special mention Horizons Award at Dok.

Fest Munich 2010 (Allemagne)

10h00 Mardi 2 novembre

19h00 Samedi 6 novembre

Nyarma

Russie, 40 minutes, 2008. VOSTF-VOSTENG. Réalisation : Edgar Bartenev.

Production : Alexander Fillipov

Les Nenets, peuple nomade de la toundra Sibérienne capturent et élèvent des rennes, les alimentent, les apprivoisent, utilisent leur lait, leur viande et leur fourrure. Ils se déplacent à travers la toundra sur des «nyarma», des traîneaux en bois tirés par les rennes, comme leurs ancêtres l’ont fait pendant des siècles, à l’écart de la modernité. Leur territoire est rogné par le chemin de fer et les voies routières. A 24 ans, Gosha mène la lutte pour maintenir sa communauté.

15h30 Mardi 2 novembre

09h00 Samedi 6 novembre

Vapeur de vie

Titre original : Miesten Vuoro. Finlande, 81 minutes, 2010. VOSTF- VOSTENG Réalisation : Joonas Berghäll,. Mika Hotakainen Production : Joonas Berghäll/ Oktober Oy

Des hommes nus dans un sauna parlent du fond de leur coeur dans la chaleur des fourneaux rouillés ; ils se lavent au sens propre et figuré, physiquement et mentalement, se mettent à nu en quelque sorte jusqu’au final émouvantet inoubliable du film.

Risto Jarva Award and Audience Award, Tampere Film Festival, Finland, 2010

Award of Interreligious Jury, Visions du Réel, Nyon/Switzerland, April 2010

Grand prix, Doc Aviv Film Festival, Tel Aviv/Israel, 2010

Millenium Award, Planete Doc Review Film Festival, Varsovie/Poland, 2010

19h00 Lundi 1er novembre

13h00 Jeudi 4 novembre

Vous êtes servis

You get more than what you sign up for…

Belgique : 60 minutes, 2010. VOSTF-VOSTENG Réalisation : Jorge León

Production : Luc et Jean-Pierre Dardenne

Jogjakarta, Indonésie, 2009. Dans un centre de recrutement, des femmes sont formées au métier de bonne.. Elles sont des dizaines de milliers à partir chaque mois vers l’Asie ou le Moyen-Orient dans l’espoir de ramener un meilleur salaire au pays. Mais l’espoir vire parfois au cauchemar:

Sélectionné en compétition internationale à la 32ème édition du Cinéma du Réel à Paris Mars 2010

13h00 Dimanche 31 octobre

09h00 Vendredi 5 novembre

Panorama du documentaire chinois

Ba Kuang, mine N°8

Chine : 35 minutes , 2003 Sans dialogue

Réalisation et production : Xiaopeng xudongf811@hotmail.com

Une vallée isolée, près de Datong, dans la province du ShanXi. Dans cette région pauvre, entrer à la mine est à peu près l’unique façon de gagner son pain, malgré des conditions de travail particulièrement sinistres. Bakuang est le premier documentaire chinois consacré aux mineurs chinois.

Mine n°8 est sans parole. Les mots ne sont pas nécessaires, les images parlent d’elles-mêmes, avec émotion.

11h00 Mercredi 3 novembre

La Cage vide

Chine : 25 minutes, 2002 VOSTF

Realisation : Jiang Zhi

Une jeune fille erre dans les rues de Shenzhen, sans but apparent, une cage d’oiseau vide à la main. Sans domicile fixe, elle s’endort dans la rue. Jiang Zhi capte cette jeune femme au hasard d’une déambulation et il la suit. Le lendemain, le réalisateur part à sa recherche.

11h00 Mercredi 3 novembre

Chant de survie

Survival song – Xiao Li zi

Chine : 94 minutes, 2008. VOSTF. Réalisation : Yu Guangyi Production : Li Rongbin

Montagnes de Changbai, à la frontière nordcoréenne. La construction d’un réservoir destiné à fournir en eau potable la mégalopole voisine a vidé la région de ses paysans. A quinze kilomètres du chantier, seul un couple résiste encore.. Une destinée tragique, concentrée dans une scène finale d’un éclat désarmant où, dans le dortoir commun, Xiao démantibule son corps au rythme d’une musique techno.

Independent Spirit Award, Fifth Chinese Documentary Exchange Week

Best Director, Cinema Digital Seoul

Jury Prize, Tokyo FILMex

16h00 Mercredi 3 novembre

Désordre

Xianshi shi guoqu de weilai

VOSTF

Chine, 61 minutes, 2009

Video, noir et blanc

Réalisation, production : Huang Weikai

Des pattes d’ours au milieu des surgelés d’un supermarché, un alligator en cavale, des cochons lâchés sur une rocade, un homme pêchant dans les égouts, un bébé abandonné dans un terrain vague, un incendie qui repart sitôt que les pompiers ont quitté le site, un égaré dansant au milieu d’un autoroute, Disorder est un montage parallèle de faits divers filmés, avec talent, par des amateurs, que Weikai Huang a rassemblés. Plus le film avance, plus le désordre gagne…

14h30 Mercredi 3 novembre

Métal lourd

Chine : 50 minutes – VOSTF. Réalisation : Huaqing Jin. Production : China screen, quartier latin media, Solférino images

Il y a plus de vingt ans, les déchets métalliques et électroniques du Japon, des USA, d’Australie et d’autres pays ont été évacués dans une petite ville appelée Fengjiang. Environ cinquante mille travailleurs, émigrés des régions pauvres du centre-ouest de la Chine, forment aujourd’hui une incroyable armée de tri du métal. Le réalisateur accompagne Han Zhang et la famille Qiuxia Jung dans le dur labeur

13h00 Mercredi 3 novembre

Pengjiansheng work N°3

Chine : 9 minutes, 2004.

VOSTF

Réalistation : Xiao Peng

Une grande avenue brumeuse, polluée, sillonnée de cyclistes transportant des marchandises, des voitures qui vont qui viennent. Puis une ruelle avec, en arrière plan, une cheminée fumante.Dans les deux cas, la grisaille où le soleil ne perce jamais. Un tableau bref et saisissant comme un bois gravé de Franz Maesrel..

11h00 Mercredi 3 novembre

Rue Meishi

Chine : 85 minutes, 2006 VOSTF Réalisation : Ou Ning. Vidéo originale: Zhang Jinli Production : Alternative Archive

La rue Meishi est un axe nord-sud, situé au sud ouest de la place Tien An men à Pékin. Le 27 décembre 2004, la municipalité de Pékin lance un projet d’élargissement de la Rue Meishi pour faciliter la circulation dans la perspective des Jeux Olympiques. Promises à la démolition de leurs maisons les résidents se battent. Zhang Jinli est de ceux-là.

09h00 Mercredi 3 novembre

Films du pays et du Pacifique

L’appel du matin de Nokondi

Papouasie Nouvelle Guinée : 9 minutes, 2009. VOSTF Réalisateur : Nafaro Ere-Epa Production : Verena Thomas

La figure de Nokondi, personnage mythique, qui protège l’environnement. George Sari, peintre, l’évoque dans son oeuvre afin de préserver la mémoire et les traditions.

21h00 Samedi 30 octobre

21h00 Lundi 1er novembre

L’autre voyage

Kalenaky : 14 min, 2009 Réalisation : Caroline TIKOURÉ Production : Ânûûrû-âboro. Ateliers Varan

Jean-Paul est un voyageur. Revenu de ses années à l’armée en France, il est de retour à la tribu, à Kongouma. Il entame un autre type de voyage, à travers l’alcool, le cannabis et le kava. Une addiction qui pèse sur son existence.

21h00 Dimanche 31 octobre

21h00 Vendredi 5 novembre

Bastardy – Galères

Australie : 84 minutes, 2008

VOSTF

Réalisation : Amiel Courtin-Wilson

Production : Philippa Campey

A 58 ans, Jack est dépendant de l’héroïne et vit dans la rue. Il est provocant, drôle et extrêmement émouvant. A l’aise avec son mode de vie, Jack se maintient grâce à une carrière de cambrioleur célèbre. Depuis quarante ans, et avec un humour et un optimisme communicatifs, Jack jongle entre une vie criminelle et une carrière réussie d’acteur.

Sélectionné au FIFO 2010

19h00 Samedi 30 octobre

19h00 Jeudi 4 novembre

La cité des vieux hommes brisés

Réalisation : Martin Johnson

Nouméa : 12 minutes, 1919

Ou

Nouméa Plein air

Réalisation André Ghilbert

Nouméa : 12 minutes, 1918

La « Cité des vieux hommes brisés » a été projeté à Nouméa au cours d’une soirée de gala organisée au Grand Théâtre, le mardi 1er juillet 1919 au cours de laquelle Martin Johnson, photographe de l’écrivain Jack London et futur grand documentariste animalier, propose au public des « scènes diverses à Nouméa, types cosmopolites, soldats à l’exercice…».  Soit précisément le descriptif des images que l’on retrouve dans «Nouméa Plein air » . Lorsque l’on visionne les deux films, on s’aperçoit qu’il n’y a que deux scènes qui différent. Alors s’agit-il d’un film de Martin Johnson ou d’André Ghilbert ? Louis-José Barbançon, historien, se propose de révéler la clé du mystère.

16h45 Samedi 6 novembre

A coeur d’enfant

Kalenaky : 28 min, 2009. VOF-VOSTENG. Réalisation Monique GOUASSEM POARARHEU Production : Ânûûrû-âboro Ateliers Varan

L’enfance n’est pas toujours un long fleuve tranquille. Paul, handicapé, et ses parents nous invitent dans leur quotidien

particulier et rempli de bonne humeur.

21h00 Dimanche 31 octobre

21h00 Vendredi 5 novembre

Le jour où l’homme blanc est venu – Contact

Australie : 80 minutes, 2009. VOSTF Réalisation : Bentley Dean, Martin

Butler Production : Contact Films Pty Ltd, Screen Australia 1964.

Dans le cadre du développement de son programme spatial, le gouvernement australien prévoit le lancement d’une fusée dans une partie désertique de l’Ouest australien. Auparavant, Walter MacDougall et Terry Long sont chargés de vérifier que personne ne vit dans la future zone d’impact. Or, à leur grande surprise, les deux hommes découvrent des traces d’habitation

2009 – Sydney Film Festival – Best Documentary

2009 – Best Achievement in Directing for Documentary, Australian Directors Guild

19h00 Dimanche 31 octobre

19h00 Mercredi 3 novembre

Femme chef de clan

Kalenaky : 40 min, 2009. VOF-VOSTENG. Réalisation: Colette WATIPAN.

Production: Ânûûrû-âboro. Ateliers Varan

Marguerite fait partie des 7 femmes chefs de clan de l’aire paicî- cèmuhî en Nouvelle Calédonie. Energique et très impliquée dans la vie de sa tribu du vieux Tuo, il n’est pourtant pas toujours simple de faire accepter qu’une femme puisse prendre les choses en main.

20h30 Mardi 2 novembre

21h00 Jeudi 4 novembre

Josiane & Franciska, deux jeunes filles kanak

Kalenaky : 23 min, 2009 VOF-VOSTENG Réalisation: Marie-Jeanne DIHAN

Production: Ânûûrû-âboro Ateliers Varan info@anuuruaboro.com

Voyage dans l’univers de Josiane et Franciska, deux jeunes filles kanak, scolarisées à la MFR, Maison Familiale et Rurale de Pwêêdi Wiimîâ.

21h00 Dimanche 31 octobre

21h00 Lundi 1er novembre

L’argile de Levekula

Levekula clay

Papouasie Nouvelle Guinée : 13 minutes, 2009 Réalisateur : Dilen Doiki

Production : Verena Thomas

Ataizo Motahe est un sage du village Masi dans les Highlands de l’est de la Papouasie. Il gagne sa vie grâce à la fabrication d’objets traditionnels en terre. En les façonnant, Papa Ataizo remarque que si lui possède ce savoir faire, la jeune génération, elle, n’est pas intéressée par cette technique de création artistique. Il s’interroge : que deviendra la génération future si les jeunes d’aujourd’hui ne possèdent plus cet art, ce savoir faire ?

21h00 Samedi 30 octobre

21h00 Lundi 1 novembre

La maman d’en bas

Mama bilong down under

Papouasie Nouvelle Guinée : 13 minutes, 2009 Réalisateur : Arthur Hane- Nou & Klinit Barry Production : Verena Thomas

Mama Lucindo vit dans le village de Down Under à Goroka dans les Highlands de la Papouasie Nouvelle Guinée. Nous l’accompagnons au cours de sa vie quotidienne fournissant de la nourriture à ses enfants, et aux enfants de ses enfants. Femme déterminée, Lucindo est la Mama Bilong de Down Under, soignant tout ceux qui vivent avec elle, peu importe leur origine.

21h00 Samedi 30 octobre

21h00 Lundi 1 novembre

Mémoires d’océans, souvenirs d’homme.

Nouvelle-Calédonie: 38 minutes, 2010.VOF. Realisation : Jean-Michel Boré Production : Fortunes de mer

« Mémoires d’océans, souvenirs d’homme est l’histoire de ces hommes, de foi et de passion, fascinés par les océans, les navires, les marins, l’histoire, qui ont commencé il y a 25 ans à rechercher les vaisseaux naufragés au large de la Nouvelle- Calédonie. Aujourd’hui Fortunes de mer continue son travail pour une meilleure connaissance de l’histoire marine.

16h30 Mardi 2 novembre

20h30 Jeudi 4 novembre

Nakamal chez Walter

Nouvelle-Calédonie : 38 minutes, 2010 Kleanaky : 13 minutes, 2010, VOF

Réalisation : Patric See Production : Poadane – Film d’atelier

La fabrication du Kava par un ex-chômeur qui le vend aux nakamals.

21h00 Dimanche 31 octobre

20h30 Mardi 2 novembre

Les pieds sur terre

Kalenaky, 29 minutes, 2009 VOSTF-VOSTENG Réalisation : Alexis Poayou

Production : ânûû-rû âboro Ateliers Varan info@anuuruaboro.com

Léopold, la quarantaine, était cantonnier. Il est rentré vivre à la tribu de Tiwaé et a voulu se reconvertir. Il a monté un petit élevage de poulets avec l’aide d’une coopérative.

20h30 Mardi 2 novembre

21h00 Vendredi 5 novembre

Pwi a pwa écôwâ goro upwârâ

Le rêveur de bois

Kalenaky : 29 min, 2009 VOF-VOSTENG Réalisation : Maguy Wacalie

Production : Ânûûrû-âboro. Ateliers Varan

De la plage où le bois vient s’échouer à son atelier nocturne, Ceû, sculpteur de la tribu de Näcètii à Pwêêdi Wiimîâ nous fait apparaître la dimension sacrée du bois.

19h00 Vendredi 29 octobre

09h00 Mardi 2 novembre

Niè ocèmwo bè-me ali-hî mèé

Regarde en arrière pour mieux voir demain

Kalenaky, 33 minutes, 2009 VOSTF-VOSTENG Réalisation : Antoine Reiss

Production : ânûû-rû âboro. Ateliers Varan

Avec l’aide de quelques vieux, Simon fait revivre la danse traditionnelle à Pwöpwöp, au coeur du pays. Il prépare une tournée en France avec sa troupe.

21h00 Samedi 30 octobre

21h00 Mercredi 3 novembre

Du sucre au pays de l’or vert

Nouvelle-Calédonie : 26 minutes, 2010.VOF.Réalisation : Alexandre Rosada.Production : RFO NC

Pendant 35 ans à partir de 1865, sept usines furent construites dans le Pays. Malgré les aléas climatiques et les fléaux tels que les criquets migrateurs, les usines eurent de beaux rendements, et la qualité du sucre fut remarquable. Le Rhum de St Louis eut aussi une belle renommée dans le pays. Aujourd’hui les descendants de ces «pionniers du sucre » témoignent .

14h30 Mardi 2 novembre

18h30 Jeudi 4 novembre

Tin Suzanne, femme kanak

Kalenaky : 10 minutes, 2010, VOF. Réalisation : Wilma Boulatte.

Production : Poadane Film d’atelier

Portrait de Suzanne vivant à Pwëbuu (Pouembout)et travaillant à l’usine de crevettes. Une tranche de vie d’une personnalité forte.

21h00 Dimanche 31 octobre

20h30 Mardi 2 novembre

Whêên Häät ou l’étui de la rame

Whêên Häät – the Paddle Holder

Kalenaky : 24 min, 2009 VOSTF-VOSTENG Réalisation: Rudy VILLEPREUX

Production: Ânûûrû-âboro

A Hienghène, on fabriquait autrefois des pirogues à balancier. André, Yannick et Edouard s’appliquent aujourd’hui à faire revivre une tradition que beaucoup regrettent.

21h00 Lundi 1er novembre

21h00 Jeudi 4 novembre

Courts-métrages

Les Abeilles

Liban, Royaume Uni : 13 minutes, 2009. VOSTF. Réalisation : Rana Ayoub. Production : Edinburgh College of Art

Le film décrit la vie d’une gardienne de ruches. L’histoire des abeilles révélera les secrets cachés de la vie de cette femme

libanaise qui lutte pour exister, surmontant ainsi la solitude dans laquelle elle vit.

11h00 Lundi 1er novembre

18h30 Vendredi 5 novembre

Cuccarazza

France : 1 minutes 55, 2009 Animation, VOF Réalisation : Les Lascars

Production : Sophie Goupil, SOS Racisme

3 cafards discutent au pied du frigo. Mais ca dérape vite : les vannes fusent sur les origines des uns et des autres. Qui de la salle de bain, qui de la cuisine, qui du garage. Jusqu’à ce qu’un voisin leur hurle de se taire et les menace de les virer de la cuisine pour les renvoyer chez eux… Problème : ils sont tous de la cuisine !

11h00 Lundi 1er novembre

18h30 Vendredi 5 novembre

Espoir – Houme

France : 2 minutes 40, 2009, Fiction, VOF Réalisation : Rachid Bouchareb Production : Sophie Goupil, SOS Racisme, Tessalit production

Deux hommes dans un monde de guerres et d’affrontements ont peur. L’un de mourir, l’autre de tuer. Un témoignage sur la vie. Un espoir en l’homme, un espoir de réussir à vivre ensemble. La peur est basique, constitutive de l’être humain. La peur est universelle, c’est peut être elle qui nous sauvera.

11h00 Lundi 1er novembre

18h30 Vendredi 5 novembre

Felisa

Suisse : 24 minutes, 2009, VOSTF Réalisation : Mari Alessandrini

Production : HEAD Haute école d’art et de design Geneva

En quelques plans, la vie de Felisa, descendante des indiens Mapuche, qui vit dans les steppes désolées de Patagonie. Et c’est tout le mystère d’une présence…

14h30 Dimanche 31 octobre

17h00 Jeudi 4 novembre

Un film de ma paroisse, six fermes

A Film From My Parish 6 Farms

Irlande : 7 minutes, 2008, VOSTF Réalisation : Tony Donoghue

Production : Janet Grainger

Le film se compose de six histoires, provenant de six fermes, dans le Comté de Tipperary. Il fut réalisé au moyen d’un appareil photo numérique et d’un enregistreur mini-disc.

Mention spéciale du jury Presse Labo Télérama

11h00 Lundi 1er novembre

18h30 Vendredi 5 novembre

Plastique et verre

France : 8 minutes, 2009 Réalisation : Tessa Joosse Production : Le Fresnoy, studio national des arts contemporains.

Dans une usine de tri sélectif du nord de la France, les machines battent le rythme, les camions-poubelles font un ballet, les ouvriers chantent en choeur… Le processus de recyclage devient une chanson.

11h00 Lundi 1er novembre

18h30 Vendredi 5 novembre

Mam’ – Mum

Pays-Bas : 20 minutes, 2009, VOSTF Réalisation : Adelheid Roosen

Production :Anne-Marie Geldhof

Un film de la dramaturge Adelheid Roosen sur sa mère atteinte de la maladie Alzheimer. Un travail qui rejoint sa quête de l’Autre.

11h00 Lundi 1er novembre

18h30 Vendredi 5 novembre

Le Pitch

France : 2 minutes 18, 2009, Fiction, VOF Réalisation Radu Mihaileanu

Production : Sophie Goupil, SOS Racisme, Oi Oi Oi Production

Un scénariste, Abdoulaye Finkelstein, dont le père est Breton, vient proposer à un diffuseur un super projet qui se passe dans un commissariat. Le commissaire s’appelle Katanga, la lieutenante Yasmina Ben Abdoulah, le lieutenant Tuan Ho Laï et le stagiaire, le petit Mahmoud Ben Rachid. Le diffuseur ne les trouve pas « très Français»,pas « très blanc » …

11h00 Lundi 1er novembre

18h30 Vendredi 5 novembre

La vie solitaire des grues

The solitary life of cranes

Angleterre : 28 minutes, 2010 VOSTF Realisation : Eva Weber

Production : Samantha Zarzosa

Symphonie urbaine et poème visuel, La Vie solitaire des grues explore la face cachée de la ville, ses formes et ses secrets, vus à travers les yeux des grutiers perchés au-dessus de ses rues.

Winner, Best International Short Documentary, Documentary Edge Festival 2010

Best Short Documentary, Dokufest Best Short, Oxdox IDFF

Anthony Minghella Award for Best UK Short,

Gilmmer – Hull International Short FF

Best Documentary, Go Short – Internatioanl Short FF, Nijmeden

Best Short Documentary, Britdoc FF

09h00 Dimanche 31 octobre

10h00 Samedi 6 novembre

Hors compétition

L’Ami de tous

Palestine : 26 minutes, 2009 VOSTF-ENG Réalisation : Shaï Carmeli Pollak

Production : Bil’in Popular Committee

Il aimait tout le monde et tout le monde l’aimait pour sa douceur et sa capacité à nous faire rire. Bassem était l’ami de chacun : des enfants qui parlaient de la façon dont il allait jouer avec eux, dont il allait leur faire peur et les faire rire ensuite ; des vieilles dames à qui il rendait régulièrement visite. Dans le village, il était partout à la fois. Un matin il a été tué, par l’armée israélienne. Un an auparavant il déployait le drapeau de Kanaky dans les rues de Bil’in, son village en Palestine, en solidarité avec le combat mené par le peuple kanak. Ânûû-rû âboro lui rend hommage.

19h00 Vendredi 29 octobre

19h00 Mardi 2 novembre

Ateliers clandestins

titre original : Talleres clandestinos Austria, Argentine : 40

minutes, 2010 Fiction réalisation : Catalina Molina Producción: David Bohun

Une jeune femme bolivienne est contrainte de laisser mari et enfant pour obtenir un travail dans un atelier de couture clandestine en Argentine. L’illusion d’un gain financier s’évanouit rapidement. Juana est exploitée dans des conditions insupportables. Quand son fils devient malade elle échaffaude un plan pour retourner chez elle mais partir n’est pas une option possible pour son employeur.

11h00 Samedi 30 octobre

19h00 Mardi 2 novembre

Si le vagin avait des dents

If vagina had teeth

Estonie, Norvège, Mozambique : 55 minutes, 2008 VOSTF-VOSTENG

Réalisation : Liivo Niglas & Frode Storaas

Les « rituels de transgression » ou « rituels de rébellion » sont des concepts utilisés pour des rituels parodiques exécutés en Afrique Australe et Orientale. Pendant les rites de fertilité, comme les cérémonies de pluie, des femmes âgées ménopausées chantent et dansent de façon obscène, en se conduisant comme des hommes. Ce sont des représentations secrètes strictement réservées aux personnes âgées. Nous avons été invités à filmer la cérémonie de pluie à Chassuka, dans la province de Manika au Mozambique afin de documenter le rituel pour les jeunes générations.

15h30 Dimanche 31 octobre

21h00 Samedi 6 novembre

Ânûû-rû âboro

BP 581

98 860 Koohnê

Nouvelle Calédonie

Tel / Fax: (687) 47 18 19

email: info@anuuruaboro.com

website: www.anuuruaboro.com

Facebook: http://fr-fr.facebook.com/pages/Anuu-ru-aboro/185119951750

Ecrit par : Trapard Creteux (963 Posts)

Affreux, Sale et Méchant.


Nombre de vues :

4823

fois. Thankiou bien !

3 Commentaires

  1. Trapard dit :

    ça donne déjà envie tout ça !
    Et plein de locaux et du Pacifique !
    J’ai entendu le plus grand bien de “Le rêveur de bois” de Maguy Wacalie.
    Et des Nouméens aussi comme Jean-Michel Boré de l’IRD.
    Et de bons réalisateurs internationaux comme les frères Dardenne…

  2. Trapard dit :

    ça fait jouer avec la roulette de la souris pour lire l’article de sous celui-ci…

  3. BoSS U dit :

    Mais comment fais-tu Trapard pour avoir ces informations avant tout le monde. Je croyais que la présentation de la sélection devait avoir lieu devant les médias mi-octobre. Tu es vraiment trop fort !

Laisser un commentaire