1er congrès de la jeunesse kanak 4

Suite du Numéro de “Parole” le journal d’information du sénat coutumier sur le 1er congrès de la jeunesse kanak à la tribu de Bangou, Païta, pays Djubea Kapone.

Le discours du président du sénat coutumier.

Synthèse (1ère partie)

Synthèse (2ème partie)

Voici maintenant les recommandations

———

LES RECOMMANDATIONS (Partie I)

Recommandation n°1 :

Mise en place des Conseils de la Jeunesse Kanak dans les 8 Aires afin que les jeunes puissent réfléchir et débattre sur des sujets les concernant, faire des propositions et mener des actions spécifiques en vue de l’amélioration de leur situation.

Permettre une organisation de la jeunesse depuis l’instance coutumière maternelle (le clan, le conseil des chefs de clans, le conseil de district) pour favoriser la mise en place de ces conseils de la Jeunesse Kanak au niveau des Aires coutumières.

Recommandation n° 2 :

Mise en place du Conseil de la Jeunesse Kanak de Nouvelle-Calédonie, organe qui représentera la Jeunesse Kanak au niveau local, régional et international.

Recommandation n° 3 :

Organiser les congrès de la Jeunesse Kanak dans chaque Aire tous les ans de manière à pouvoir mesurer les progrès réalisés au titre des actions menées par les conseils de la Jeunesse Kanak dans les Aires.

Recommandation n° 4 :

Organiser un Congrès de la Jeunesse Kanak du pays tous les 2 ans afin d’évaluer les progrès réalisés dans l’ensemble des Aires du pays au titre de la mise en œuvre du Plan Stratégique d’Action (2010-2014) de la Politique de la Jeunesse Kanak de Nouvelle-Calédonie.

Recommandation n° 4 :

Créer des Maisons de Jeunes dans les villages et les tribus afin mettre à la disposition des jeunes kanak les espaces nécessaires à la mise en œuvre d’actions spécifiques en relation avec leurs réalités coutumières, culturelles, sociales et économiques.

Recommandation n° 6 :

Créer un Foyer Culturel Kanak à Nouméa pour permette aux Jeunes kanak des quartiers de se retrouver et de travailler autour des projets socio-culturels visant à développer le dialogue intergénérationnel entre les vieux et les jeunes sur les questions en relation avec la Coutume, l’organisation sociale de la société kanak et son fonctionnement ainsi qu’avec l’histoire kanak dans tous ses aspects (politique, social, religieux, culturel…).

Recommandation n° 7 :

Favoriser la pleine participation de la jeunesse kanak au sein des Conseils Coutumiers d’Aires et au sein du Sénat Coutumier afin de permettre aux jeunes kanak d’apporter leurs visions, leurs idées et leurs propositions dans les espaces décisionnels coutumiers.

Recommandation n° 8 :

Réfléchir à la mise en place d’une Ecole de la Coutume afin que les Jeunes puissent mieux s’approprier les fondamentaux, les valeurs, les traditions et les savoir-faire de la Coutume et les respecter.

Mise en place de formations sur la Culture Kanak pour les jeunes.

Recommandation n° 9 :

Favoriser le jumelage entre les tribus du pays afin de permettre aux jeunes kanak de développer des échanges sur le plan culturel, social, économique et religieux et de mieux se connaître.

Recommandation n° 10 :

Réinstaurer la police coutumière pour le bon fonctionnement des tribus en faisant participer les jeunes dans son application.

.

.

.

.

Ecrit par : BoSS U (2299 Posts)

Membre fondateur du site. Souvent appelé par ses nombreux admirateurs, l'Administrateur Suprême, il accepte volontiers le diminutif de BoSS, si c'est dit avec respect et un peu de trémolo. Vous pouvez le contacter par mail (bossu@lecriducagou.nc) en cliquant sur l'enveloppe ci-dessous


Nombre de vues :

208

fois. Thankiou bien !

1 Commentaire

  1. DJOE dit :

    😉 Franchement, C T bi1, mais il y aura des choses, bcp de chose à améliorer pr les autres congrès à venir

Laisser un commentaire