EDIT : And the winners are…

Palmarès Festival International du cinéma de La Foa 2010

Prix BCI jeunes talents:

Encouragement:

“Je t’aimerais toujours”

Lycée Professionnel François D’assise de Bourail,

professeur : Maïré Nozeran, intervenant : Perrochaud Matthieu

Prix du Jury :

“La guerre des bibiches”

Collège de Hnaizianu de Lifou

professeurs : Damien Aymeric et David Artaud, sans d’intervenant.

1ier Prix :

“Cycle”

Lycée Professionnel Marcellin Champagnat de Païta

professeurs : Jean-pierre Schall et Séverine Diomat

intervenant : Perrochaud Matthieu

.

.

RFO en courts:

prix du Jury RFO:

“Poème Court” de Louis Chardon

prix Meilleure Réalisation Technique :

“Le voyeur de bicyclette” de Roland Rossero

.

.

Prix Groupama:

Meilleur Scénario:

“Starter” de Christophe Gorin

Meilleur Interprétation:

Daniel Marteaud et Jessy Deroche

Prix du Jury:

“Pour Marie” d’Olivier Gresse

1er Prix:

“Starter” de Christophe Gorin

.

.

Concours de Clip:

Prix du Jury: “Moody” clip de Joffrey Dumont

Prix Sacenc: “Qui je suis” du groupe Soul Syndicate & Dub trooper, clip de Christophe Martin

.

.

Aide à la production SLN:

Frédéric Angleviel et Jim Arsapin.

La cérémonie de clôture du petit cannes calédonien, se déroulait hier soir, dans un climat tendu.

.

Je comprend et félicite les choix des films d’élèves, “Cycle” du Lycée Champagnat et “Je t’aimerais toujours” sont de beaux films efficaces,

je n’ai pas vu “la guerre des bibiches” mais le professeur responsable du projet à promis de le diffusé sur le cri et au dire de Trapart, le film à l’air drôle.

.

(Je comprend d’ailleurs pas pourquoi on ne projette pas les deux premiers films qui reçoivent des prix, c’est les seuls qu’on ne voit pas, dommage!)

.

RFO en cours à montré le film de Louis Chardon, “Poème Court”.

Un slam, illustré en film d’animation. Original et créatif, réalisé par un jeune collégien.

“le voyeur de bicyclette” de Roland Rossero, un film léger et amusant qui fonctionne bien.

.

En revanche,  la sélection des films du concours Groupama à révélé bien des surprises.

Le magnifique “pour Marie” de Olivier Gresse (que j’ai enfin pu voir) n’arrive qu’à la seconde place.

Pourtant, il est visuellement très beau et la lumière de Sam Breton est magique. Je n’aime pas réellement les films en costume, mais Olivier Gresse arrive très bien à restituer avec réalisme, l’ambiance de l’époque. J’ai été bluffé par la beauté des paysages retranscrit. Un très beau film qui d’après-moi aurait largement mérité la première place car c’est un court “exportable”.

.

Prix d’interprétation pour Daniel Marteaud et Jessy Desroche, je comprends, le duo fonctionne bien et donne le ton du film Winchester d’Aline et Pedro Da Silva, même si, c’est un “petit” prix pour le film.

.

Vient le choix de “Starter” de  Christophe Gorin, pour le meilleur scénario et meilleur film, là, j’ai du mal à comprendre car même si le film à de bons effets spéciaux, le scénario est quand même sérieusement alambiqué, le film n’a pas de fin, la lumière n’est pas très belle et certains plans manquent de cohérence.

.

Rien pour “Manous” de Malicia, pourtant malgré des défauts de son et je dirais, aller, une post-prod pas assez aboutie, Les images, la lumière, les comédiens et le scénario tiennent  vraiment la route.  Le prix du scénar aurait dû lui revenir. J’ai un peu l’impression que le jury du festival attendait un film encore plus gros que le précédant pour Malicia et pas un retour dans l’underground cinématographique (pas de sous, 2 week-end de tournage,…). C’est évident que Malicia refera des grosses prod’ mais accordons lui le droit de se faire plaisir en réalisant aussi des séries B calédonienne  ( j’entends par là, des “petits” films sans budget).

.

Sinon l’ambiance du cocktail , montrait des signes de crises, les huîtres froide et chaude de l’année passé ont été remplacées par des petit nems et des petits samoussa un peu cheap qu’il fallait s’empresser de manger.

Peut-être était-ce dû à l’absence tonitruante du père et du guide de La Foa, comme nous l’a expliqué la maire du village, mais l’atmosphère était un peu moins festive que d’habitude.

.

.

Ecrit par : RassKass Rouge (33 Posts)


Nombre de vues :

1316

fois. Thankiou bien !

29 Commentaires

  1. Trapard Creteux dit :

    Je suis content pour l'”underground” local que Joffrey Dumont ait gagné un prix avec son clip expérimental.
    C’est un peu toute la bande du Légendes Bar qui est mis en avant.
    Un petit clin d’œil à Nane qui joue dedans.
    😉

  2. fAb dit :

    Bravo à tes élèves Matthieu, ils ont bien mérité.
    Pour le reste, crise de Foa.

  3. Trapard Creteux dit :

    Ouais pareil, et à Matthieu aussi qui est derrière ce film (ça se sent bien –enfin, à l’image).
    Je sais que le jury a été bluffé par les effets visuels, les messages du film et l’investissement des élèves qui se lâchent carrément…
    *
    Je ne suis pas fan du film de Roland Rossero mais il mérite son prix de meilleure réalisation technique. Comme quoi, comme on dit, le vin devient toujours meilleur en vieillissant…
    -Non, non 120, je sais ce que tu vas dire, mais Roland n’a pas toujours été vieux-
    *
    Sinon, “La guerre des bibiches”, bien que mal joué est vraiment très amusant.
    *
    Pour le clip de Christophe Martin, même si je n’adhère pas, il a eu son petit succès dans la salle de projection de “cinéma d’ici” car les spectateurs me l’ont redemandé pour danser comme des furieux dans la petite salle de classe de primaire…

  4. BoSS U dit :

    Bravo RassKass pour ta réactivité… Même si certains laissaient transparaître dès hier soir des bribes de résultats sur ce même blog, je pense qu’on est à la pointe de l’actu, une fois n’est pas coutume.

  5. BoSS U dit :

    Big Up à Matthieu :mrgreen:
    Y’a ton nom figure tous les ans dans le palmarès non :mrgreen:

  6. 021 dit :

    Chouette ITW de Zabou BREITMAN dans les Nvelles d’auj, où elle donne les raisons des ses choix (avec son expérience des petits festivals, elle n’a pas paris celui de la Foa à la légère, une marque de respect pour nous, j’trouve…), bravo à la Raskass pr ces derniers articles chuis fan – et non, Trapard, comme la majorité des gans, j’pense et j’espère qu’on se bonifie, toutes et ous, avec le temps (très cliché maus voeu pieux :-)). Bon week-end à tous!

  7. Trapard Creteux dit :

    Edit : Je suis d’accord avec toi concernant ta vision du palmarès.
    Et concernant ta conclusion, cette année, ce n’était pas La-Fête-à-Gomès-au-Village déjà dès le départ, non plus.
    Sinon, sympa, ta photo.

  8. fAb dit :

    Merci pour cet article Matthieu.
    Je ne sais pas si le prix du scénario aurait dû nous revenir, mais je reste persuadé qu’il n’aurait pas dû être attribué à Stater. Celui de Winchester brillait par ses dialogues, celui de Pour Marie malgré le classicisme de son histoire était sans défaut. Même Vie avait l’avantage de la cohérence comparé à Starter. Bref tous avaient des scenarii qui tenaient la route, sauf celui qui a gagné.

  9. BoSS U dit :

    RassKass
    ton article est bien classe
    J’ai rien à dire sur le palmarès, je ne connais aucun des films
    J’espère qu’ils seront diffusé sur le cri du cagou, c’est tout

    Par contre, ton trait s’affirme vraiment en “light painting”
    Celui-ci est vraiment classe :pirate:

  10. BoSS U dit :

    Reçu par mail une correction pour le film “La guerre des bibiches” :
    Bonjour, juste pour corriger sur le palmarès à propos de “La guerre des bibiches”,
    il s’agit du Collège de Hnaizianu
    Les élèves sont en tous cas heureux de ce prix, le seul regret est qu’il n’ait pas été diffusé sur grand écran lors de la cloture hier soir.
    Cordialement

    Damien Aymeric
    —-
    Je corrige dans l’article

  11. La Tortue dit :

    ➡ J’adore ce type d’article une fois plus, ainsi que les commentaires et échanges qu’il génère. 😀

    ➡ Merci à tous, bravo à tous, petits et grands, qui ont donné d’eux pour ces films, pour la culture, pour nous… 😛

    ➡ rasskass >> un réel BIG UP pour ce “light painting” Le meilleur que j’ai vu ❗

  12. Nynjardin dit :

    Tu n’as pas vu les autres film présenté, notamment ceux du concours RFO ou il y avait quelques films audacieux, je veux dire, qui ose prendre des risques coté réalisation… et on les encourages en récompensant un clip fait sous paint..

  13. Trapard Creteux dit :

    Je crois que le problème de concours où films amateurs et films tournés par des professionnels subsiste.
    Et le fait de choisir un président de jury étranger à la Nouvelle Calédonie et à ses évolutions artistiques, tant dans la forme que dans le fond, est aussi un handicap.

  14. Trapard Creteux dit :

    …comme un avantage (un regard extérieur totalement objectif).

  15. nynjardin dit :

    ouais, mais ça peut provoquer un conflit: Eux, quand ils sont ici, se disent qu’ils vont voir des films d’ici, avec les paysages qui vont bien et tout… alors que les réalisateurs pensent que c’est une opportunité de montrer qu’on sait faire aussi bien que les autres… dans des conditions similaire!

  16. Trapard dit :

    Le Festival est plus un moyen de diffusion des films locaux qu’un concours. Il faut arrêter de courir sans cesse après le pompon mais plutôt s’appliquer à communiquer des choses…

  17. nynjardin dit :

    s’il n’y avait pas de concours avec de beau lots, il n’y aurait surement pas de participant… il faut une carotte! cela dit, la diffusion de ces films s’arrêtant a la Foa, je vois pas comment on peut communiquer quelque chose, car les films ne sont diffusé nul part ailleurs(a part les gagnants dans a la télé, peut être, pour ça, il faut gagner, et donc, courir après le pompon…)

  18. @nynjardin – c’est pour cela qu’il est temps de mettre en place, d’autres festival de court-métrage, avec les maisons de quartier, au rex ou en brousse.
    Le Lycée Agricole de Pouembout par exemple, met en place un mini festival de film scolaire, qui tourne dans les établissements du nord.
    Toutes les bonnes volontés sont à prendre pour créer de nouvelles synergies. 😀
    PS: si tu as des films à montrer, le cri du cagou est là pour les diffuser.
    D’ailleurs bientôt sur la télé du cagou, les films scolaires lauréats de cette années!!! et les autres, si vous nous les envoyer.

  19. BoSS U dit :

    @Trapard – C’est drôle parce que dans “concourir” il y a “courir” :mrgreen:
    @nynjardin – Le Cri du Cagou veut bien les diffuser les films. L’Internet est l’avenir dès à présent… 😆

    @RassKass Rouge – +1 :pirate: Wouai, il faut le dire que le Cri du Cagou veut bien les diffuser.

  20. nynjardin dit :

    Si je dois être honnête, je suis déjà en train de préparer un site internet dédié a la vidéo(j’en ai parlé dans l’avant dernier stroryboard sur RFO) le tout serait hébergé en local, gratuit et libre d’accès, non limité aux production local, malgré que ce soit ces derniers qu’on mettra en avant… un mini youtube en gros, le plus qu’on voudrait faire, c’est organiser des mini concours de courts tout au long de l’année, avec des lots a gagner et tout et tout… je suis déjà en pour-parler avec certain grand magasin de la place pour faire gagner de belles choses… un système de vote, le seul jury étant le public(enregistré sur le site)…

    Le site est 99% terminé, il ne nous reste plus qu’a terminer l’écriture des mentions légale et autre conditions d’utilisation, tout le reste est prêt et 100% opérationnel!

  21. BoSS U dit :

    @nynjardin – Et tu partageras tes films avec le Cri ❓

  22. nynjardin dit :

    bien sur, tout sera “exportable” a la façon de youtube actuellement, de plus, dans le cadres des différents évènements présents sur le caillou, des pages dédié, classé par année seront créé, et dans la mesure du possible, les films + le palmarès pour chaque édition(oui, il y a du travail, mais ce sera fait une fois le site lancé au fur et a mesure)

  23. Trapard Creteux dit :

    Cela existe déjà en format intranet donc avec des films visionnables seulement dans des lieux spécifiés pour éviter tous piratages de films.
    La vidéothèque sera inaugurée ces jours prochains et fera plus office d’archivage.
    Les personnes qui te passeront leurs films seront celles qui n’ont pas peur d’être piratées ou qui voudront être vues au-delà de la Calédonie, puisque la vidéothèque sera seulement consultable sur place (Bernheim, Tjibaou, BAT, Dock socio-culturel de La Foa)…
    Celles qui te passeront leurs films, seront des personnes qui souhaitent être vues de partout, pour éventuellement se faire connaître ou s’en servir comme carte de visite hors-territoire. Ce sera, je pense, le cas des nouvelles générations.
    Autrement, bon courage.

  24. Trapard Creteux dit :

    Perso, concernant la diffusion, et bien que je suis rédacteur du ci du cagou, je rejoins plus Rasskass Rouge dans l’idée d’amener les courts métrages locaux au public (et moins l’inverse) donc : maisons de quartiers, maisons communes en tribus, centres culturels etc…

  25. Trapard Creteux dit :

    Pour la vidéothèque, il s’agit de Courts en Ligne :

    http://mediatheque.adck.nc/mediath/result_deb_w.cfm?critere=%5BCourts-en-Ligne%5D&select=titre&trunc=1

    Sinon, la démarche a été commencée par tatele.nc puis par TNC avec l’émission de Jessy Deroche de diffuser les films locaux…

  26. Trapard Creteux dit :

    @BoSS U – qui a dit : C’est drôle parce que dans « concourir » il y a « courir »
    -Tu veux souligner par là le côté Forrest Gump qu’il y a à con – courir ? :mrgreen:

  27. nynjardin dit :

    Je ne force personne a rien, chacun est libre de diffuser les choses comme il le souhaite! mon objectif est de dynamiser tout ça, tu pourra voir les films sur le site, de ce qui l’auront souhaité, mais c’est avant des concours qui seront organisés!

    Je parlerais plus en détails quand ce sera la, ce sera plus parlant que ce qu’on est en train de faire par réponse interposé!

  28. nynjardin dit :

    Juste un exemple: tu pourrais avoir un espace pour mettre, en Calédonie, les vidéos de la télé du cri du cagou! ce sera mieux que youtube niveau confort! de la, tu auras un “chaine” spécial sur le site, que tu pourra créer et organiser comme tu veux!

  29. Trapard Creteux dit :

    @nynjardin – Vu comme ça, ça a l’air sympa.

Laisser un commentaire