Cannibale de DIDIER DAENINCKX

Après sa critique des Heures Italiques par Nicolas Kurtovitch (lisible ICI), Pierre Faessel, l’homme mémoire, nous en propose une nouvelle autours de la bande dessinée adaptée du roman de Didier Daeninckx…

CANNIBALE

Dessin EMMANUEL REUZE

D’après l’œuvre de DIDIER DAENINCKX

EDITIONS EP  collection Atmosphères

DIDIER DAENINCKX

DIDIER DAENINCKX

Décidément, le roman de Didier Daeninckx, « Cannibale », publié d’abord chez Verdier, puis en collection de poche « Folio Gallimard », connaît non seulement un succès qui ne se dément pas depuis sa parution en 1998, mais se voit également adapté de diverses façons. Un roman jeunesse d’abord, par Daeninckx lui-même, aux éditions Rue du Monde, puis un court métrage, réalisé par Brigitte Whaap, que l’on a pu voir au récent festival anûû-rû abôro, un essai tout à fait intéressant et réussi d’adaptation à l’écran d’une œuvre littéraire (dans la récente et prometteuse production cinématographique calédonienne cela est encore assez rare, et l’on pourrait conseiller aux scénaristes en herbe de puiser dans la littérature calédonienne), et enfin tout récemment une bande dessinée.

Le dessinateur Emmanuel Reuzé, qui a déjà réalisé une adaptation d’UBU ROI de Jarry chez le même éditeur, a été aidé par la Maison de la Nouvelle-Calédonie à Paris, qui figure dans les remerciements.

Rappelons le sujet de « Cannibale « : en 1931, un groupe de kanak a été envoyé à Paris pour l’Exposition Universelle. Contrairement à ce qu’on leur avait annoncé, ils ont été parqués dans un espace clos derrière des barreaux pour figurer une tribu d’anthropophages de Mélanésie et faire peur aux badauds tout en exaltant la mission civilisatrice de la France dans ses colonies. Au cours de ce séjour, une partie d’entre eux avait été envoyé en Allemagne à Francfort pour être également exhibés devant le public allemand. Pour quelle raison ? Parce que les crocodiles prévus pour l’exposition avaient crevé et qu’il en fallait d’autres pour les remplacer. Et c’est le zoo de Francfort qui a dépanné Paris en crocodiles, en échange de quoi il leur fallait quelques sauvages. Une histoire incroyable que Didier Daeninckx a romancé en l’apprenant en particulier de la bouche du footballeur Christian Karembeu, dont l’un des ancêtres avait fait partie de ce groupe. Bien sûr, la vérité historique proprement dite s’est trouvée quelque peu malmenée par le romancier, mais pour ceux qui sont soucieux d’authenticité, il leur reste la lecture édifiante du livre de Joel Dauphiné chez l’Harmattan ainsi que du livre « Zoos humains » aux éditions de la Découverte.

Cette adaptation en BD est plutôt réussie et permettra à cette histoire de conquérir encore de nouveaux  lecteurs. Le dessin d’Emmanuel Reuzé est souvent proche du noir et blanc et du sépia pour les récits du passé et en couleurs plus vives pour les images du présent, à savoir des séquences qui se situent en 1984 au milieu des « événements », quand le vieux Gocéné raconte à des plus jeunes qui tiennent des barrages cette étonnante histoire.

A conseiller donc aux amateurs de bonnes bd et aux plus jeunes (mais au-delà de 10 ans quand même).

Pierre FAESSEL

Ecrit par : Trapard Creteux (958 Posts)

Affreux, Sale et Méchant.


Nombre de vues :

865

fois. Thankiou bien !

5 Commentaires

  1. 120 dit :

    Vous avez omis de parler de la – très – libre adaptation de cette nouvelle par Melle Manuella GINESTRE, en 2006, sous le forme d’un court-mètrage de fiction, intitulè “Arrêt sur Images”. Ca me permet de saluer la mèmoire de Jèrèmy “Papy” Karè, qui interprètait Gocènè vieux – et de glisser une biz a cette jeune realisatrice calèdonienne, qui est en train d’apprendre son mètier dans une ècole de cinèma au Quèbec…

  2. pierre faessel dit :

    oui, en effet, j’avais oublié ce court métrage. Merci de l’avoir signalé.
    P.F.

  3. Trapard Creteux dit :

    C’est vrai, j’avais pensé parler de cette adaptation plus “compressée” que “libre”. L’inverse de l’adaptation d’une nouvelle en long-métrage.
    Donc, comme 120, Big up Manu ! Reviens-nous telle une guerrière de l’Image !
    Merci Pierre et dommage que RFO ne fasse plus appel à tes talents d’orateur, dommage que RFO ne fasse plus appel à personne à vrai dire pour quoi que ce soit…

  4. Trapard Creteux dit :

    Le nombrilisme de la télé métropolitaine est arrivée chez nous…

  5. Franck dit :

    Pour en savoir sur les zoos humains
    http://www.deshumanisation.com

Laisser un commentaire