Dany Dalmayrac

dalmayrac-006ok.jpg

Ecrivain calédonien, et plus précisément nippo-kanak, Dany Dalmayrac est né à Nouméa en 1958.

 

Anthropologue et juriste de formation (maîtrise de Droit public de l’Université de Bordeaux I), Dany Dalmayrac est passionné de littérature depuis tout jeune.

 

En 2003, il a publié, chez Ecume du Pacifique, Les Sentiers de l’espoir, roman abordant le métissage nippo-kanak lors de la deuxième guerre mondiale en Nouvelle

Calédonie et les problèmes liés à ce métissage en plein conflits d’idéologies.

 

resizephp.jpg

 

En 2004, il a publié chez L’Harmattan, un recueil de nouvelles, L’Île Monde, un voyage au cœur de la Nouvelle Calédonie.

Un autre recueil de nouvelles, est en ce moment, sous presse et devrait sortir prochainement.

 

Pour le paraphraser, voici des informations concernant ses prochains écrits : […] “Le prochain, à sortir en novembre, correspondra davantage à ma personnalité, entre réalisme kafkaïen, psychologie et naïveté” […]

 

Je me permet aussi de citer un de ces courriers publié sur le net, sur son thème de prédilection, le métissage :

 

[…] Métis moi-même (de Nouvelle-Calédonie) et écrivain, cela fait 30 ans que j’affirme la pensée métisse, dans mon pays.

 

Les métis de NC, individus épars, nombreux aujourd’hui, tentent d’affirmer (informellement encore) leur identité collective (métis autochtones kanak) tout en s’ouvrant sur les Métis d’ailleurs (non autochtones et qui vivent en NC).

 

Partout dans le Monde, j’ai rencontré, d’Amérique du Nord (Canada surtout), d’Afrique du Sud (Le Cap surtout), des Métis organisés…

 

Des réseaux informels et des groupes de paroles (conviviaux) tentent de se mettre en place en NC, pour les métis et non contre les autres, mais aussi en raison des idées stéréotypées qu’ont certains non métis incompétents sur les Métis.

 

Il faut les comprendre. Dans certains pays francophones, la vision qu’ont certains des Métis est encore indirectement ou inconsciemment suggérée par des gens comme le Docteur Martial, tristement connu.

 

[…]

 

Juriste et anthropologue de formation, Kanak par mon adoption coutumière, mais Métis biologique, vivant dans un pays à la faible population mais composé d’une dizaine d’ethnies (autochtone, allochtones et métisses), je comprends parfaitement ce que dit SG.

 

C’est que, personnellement, l’intellectualisation du fait métis n’est venu qu’après le vécu métis, réalité marginale et marginalisée jusqu’à la guerre civile de 1984/1988, car sans représentation collective et sans organisation officielle. Réalité qui ne s’affirme que timidement encore aujourd’hui. […]

dalmayrac-010ok.jpg

Un auteur calédonien, en marge de la communauté des écrivains, à découvrir pour ceux qui ne connaissent pas son travail.

Ecrit par : Trapard Creteux (963 Posts)

Affreux, Sale et Méchant.


Nombre de vues :

514

fois. Thankiou bien !

1 Commentaire

Laisser un commentaire